La FNO s’associe à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme



©Fédération Nationale des Orthophonistes

A l’initiative de l’ONU, depuis 2008, une Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme est organisée tous les ans, le 2 avril.

En France, une estimation rapporte que 30 enfants sur 10 000 sont atteints d’une forme d’autisme ou d’un trouble envahissant du développement. Ce handicap est caractérisé par une difficulté de la personne à communiquer et à échanger avec les autres ainsi que par des activités répétitives.

A cette occasion, la Fédération Nationale des Orthophonistes s’associe aux personnes autistes, leur famille, les associations de patients et les professionnels de santé, de l’éducation et de la pédagogie pour rappeler l’importance de repérer précocement les troubles envahissants du développement, dont l’autisme.

La prise en charge précoce de ces troubles, la nécessité des liens entre les partenaires (familles, professionnels) qui accompagnent au quotidien les personnes autistes sont essentielles pour une meilleure qualité de vie.

Cet accompagnement doit être de qualité afin d’éviter les surhandicaps. C’est à dire ne pas accentuer le handicap d’origine par des difficultés liées notamment à un manque de cohérence des environnements de la personne concernée.

L’orthophoniste intervient sur la communication et le langage de la personne autiste.
• Avec le patient : l’orthophoniste montre par son attitude que lors des échanges, différents moyens de communication sont utilisés : corporels, mimiques, voix, intonations, gestes, pictogrammes, langage…

• Avec l’entourage : l’orthophoniste forme les aidants qu’ils soient naturels ou professionnels. Il les rend attentifs à leur façon de s’adresser à la personne autiste, qui doit respecter certains critères. Il les forme à utiliser d’autres moyens de communication (communication augmentative et alternative) qui permettront à la personne autiste de devenir un être communiquant et d’accéder ainsi à plus d’autonomie.

Plus d’informations sur www.fno.fr

Ceci est un communiqué de la Fédération Nationale des Orthophonistes