L’importance de l’activité physique après un cancer du sein


ANNONCES

cancerduseinLes dernières données scientifiques sont formelles : l’activité physique après un cancer améliore la qualité de la vie, diminue la fatigue, l’anxiété et le syndrome dépressif et peut également limiter le risque de récidive et la mortalité.

Mais parce que trop peu de femmes et de professionnels de santé en sont conscients et parce qu’il existe peu de données françaises sur la pratique d’une activité physique après un cancer du sein, la Mutualité Française et l’Association Francophone de l’Après Cancer du Sein ont décidé de lancer une grande enquête nationale sur le sujet.


ANNONCES

Le but étant de dresser un état des lieux de la pratique sportive des femmes après un cancer du sein et d’identifier les craintes et les freins qui y sont associés.

Pour cela les femmes comme les médecins sont invités à répondre anonymement à des questions simples dans le cadre de l’enquête « Bougez contre le cancer du sein ». Il suffit de se connecter sur le site www.bougezcontrelecancerdusein.fr.

Pour ceux qui n’ont pas accès à internet, le questionnaire peut-être envoyé à domicile via le numéro de  téléphone 3935 (prix appel local à partir d’un poste fixe). Ce numéro permet aussi de s’informer sur les bienfaits de l’activité physique en prévention du cancer mais aussi pendant et après un cancer.

Quelle est la pratique de l’exercice physique des femmes ayant eu un cancer du sein ? Quelles sont leurs connaissances sur ce sujet ? Quelles sont les craintes qui les limitent dans leur pratique ? Comment le corps médical informe t-il sur ce sujet ? Quelle est leur attitude quant à l’activité physique dans ce contexte précis ? Cette enquête permettra de répondre à ces questions.

Les résultats seront rendus publics en 2011 et permettront de renforcer et d’améliorer l’information faite aux femmes sur les bénéfices d’une activité physique adaptée et régulière après un cancer du sein; de sensibiliser les médecins à parler des bénéfices de l’activité physique à leurs patientes.

Effet protecteur de la vitamine D face au cancer du sein
Détection précoce de certains cancers par la respiration par le Docteur Erard de Hemricourt
La salive comme test de dépistage du cancer par le Docteur Erard de Hemricourt
Echographie du sein en mode ductal : dépistage idéal des petits cancers (1-5 mm) par le Docteur Gilles Kern
Dépistage du cancer : en fait-on trop ? par le Docteur Erard de Hemricourt


ANNONCES