Grippe A : et si tout n’était qu’intox ?


ANNONCES

Grippe A : Et si l’OMS avait déclaré une « fausse » pandémie  sous l’influence du lobby pharmaceutique ? Cette question ils sont de plus en plus nombreux à se la poser au Conseil de l’Europe qui envisage d’ailleurs le lancement d’une enquête sur le sujet. Objectif : faire toute la lumière sur de présumées pressions exercées par l’industrie pharmaceutique sur les experts et les scientifiques  de l’Organisation mondiale de la Santé. A noter que la commission santé du Conseil de l’Europe a adopté à l’unanimité une résolution appelant à cette enquête.

Parmi ceux qui accusent le Docteur Wolfgang Wodarg, Président du Comité de la santé du Conseil,  spécialiste des maladies pulmonaires et de médecine environnementale.  Il n’hésite  pas à  qualifier le déclenchement de l’alerte à la pandémie comme « l’un des plus grands scandales médicaux du siècle ». Selon lui certains experts qui ont influencé l’OMS dans ses choix sont liés aux laboratoires pharmaceutiques producteurs des vaccins.


ANNONCES

Sur son site internet, le Docteur Wolfgang Wodarg va encore plus loin et dénonce une fausse pandémie destinée à promouvoir les médicaments brevetés et les vaccins contre la grippe.  Il dénonce aussi le gaspillage des ressources santé des différents pays  et l’exposition inutile de millions de personnes en bonne santé confrontés à un vaccin dont on ne connaît pas suffisament les effets secondaires.


ANNONCES

Laisser un commentaire