Ces torchons de cuisine truffés de bactéries

congerdesign/Pixabay

Des torchons de cuisine truffés de bactéries, voilà un message qui ne devrait en principe pas étonner grand monde ! Mais il est parfois nécessaire d’effectuer quelques piqûres de rappel. Alors comme c’est le sujet dont tout le monde parle cette semaine…

Et c’est à l’occasion de la réunion annuelle de la Société américaine de microbiologie que des scientifiques de l’université de l’Île Maurice ont souhaité retenir l’attention du plus grand nombre : ces torchons sont de vrais nids à bactéries !

Et s’ils abritent des colonies de microbes, ce n’est pas le fruit du hasard ! Pas assez de passer de mains en mains, ils sont un peu trop utilisés pour faire tout et n’importe quoi. Au départ les torchons de cuisine ont été conçus pour essuyer la vaisselle. Sauf que la plupart des gens s’en servent aussi pour s’essuyer les mains, nettoyer certaines surfaces et même parfois essuyer des fruits et/ou des légumes que l’on vient de rincer à l’eau claire.

Dans le cadre de l’étude menée par ces scientifiques, 100 torchons ont été analysés. Et les résultats n’ont pas déçu. Ainsi, et après un mois d’utilisation, 49 d’entre-eux étaient hôte d’un foyer prolifique de bactéries : 36,7% des torchons avaient ainsi développé des coliformes (dont la fameuse bactérie E.coli), 36,7% des entérocoques et 14,3% des staphylocoques dorés.

En ce qui concerne les souches de coliformes et entérocoques, elles ont été retrouvées en plus grand nombre au sein des foyers qui consomment de la viande.

Quant à la présence de la bactérie E.coli, les auteurs de l’étude l’expliquent par une mauvaise hygiène corporelle des membres de la famille, cette bactérie se retrouvant notamment dans les matières fécales.

Et ça risque quoi ce petit monde qui grouille dans vos torchons ? Sachez que cela peut avoir de graves conséquences sur la santé (intoxications alimentaires, infections plus ou moins graves..)

« Il faut bannir les lavettes humides et les torchons à utilisation multiples surtout pour les familles nombreuses non-végétariennes avec des enfants en bas âge et des personnes âgées. Il faut se montrer vigilant en ce qui concerne l’hygiène dans la cuisine » a mis en garde Susheela Biranjia-Hurdoyal, auteure principale de l’étude.

Sans surprise les auteurs de cette étude recommandent de changer régulièrement les torchons, et même tous les jours si possible, mais aussi d’opter pour les serviettes en papier ou l’essuie tout.

>>> Vos machines à café à capsules sont des nids à bactéries