Ophtalmo : 87 jours en moyenne pour obtenir un rendez-vous




Pixabay

Peut-être n’êtes-vous pas (ou pas encore) concernés mais sachez qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir rapidement un rendez-vous chez l’ophtalmo. Selon les régions cela relève même du parcours du combattant et incite de plus en plus de français à renoncer aux soins avec toutes les conséquences que cela peut avoir.

Ainsi et selon les données du baromètre du groupe Point Vision il faut désormais attendre en moyenne 87 jours avant d’espérer un rendez-vous avec un ophtalmologiste en France. Ce baromètre a été réalisé par l’IFOP auprès de 2 679 ophtalmologistes.

Et la situation pourrait ne pas s’arranger avant de longues années puisqu’un 1/4 des ophalmos interrogés ont indiqué être dans l’impossibilité de prendre de nouveaux patients…

Quelles solutions ?

En septembre 2016, et alors que les délais d’attente faisaient déjà débat, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) formulait, sur demande de la ministre de la santé, plusieurs propositions visant à “réduire de moitié le délai moyen constaté pour une prise de rendez-vous avec un ophtalmo d’ici 2017”.

Pour y arriver, et après avoir consulté l’ensemble des acteurs de la filière visuelle, l’Igas avait proposé par exemple “d’autoriser les orthoptistes libéraux à faire des bilans visuels qu’ils télétransmettront à l’ophtalmo et de leur permettre de prescrire du matériel de rééducation orthoptique”.

Un an plus tard, les effets escomptés ne sont pas au rendez-vous !

Reste que les opticiens sont désormais habilités à renouveler et à adapter les lentilles oculaires, comme c’était déjà le cas pour les lunettes.Pour pouvoir en bénéficier le patient doit toutefois fournir une ordonnance de moins de trois ans (de moins d’un an pour les moins 16 ans).

Enfin rappelons qu’en ce qui concerne les verres correcteurs, le délai de validité des ordonnances est désormais de 5 ans mais uniquement pour les personnes âgées de 16 à 42 ans.