Tabagisme passif : c’est un risque de caries doublé chez les enfants




Mondi/Flickr

On le sait, fumer n’est pas bon pour la santé. C’est vrai pour les fumeurs mais aussi pour ceux qui subissent ce que l’on appelle le tabagisme passif, les enfants en étant malheureusement les premières victimes.

Cette semaine une nouvelle étude nous apprend que le tabagisme passif aurait aussi pour conséquence de doubler le risque de caries chez les enfants de moins de 3 ans.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les  auteurs de cette étude japonaise ont suivi  76 900 enfants, nés entre 2004 et 2010. Au terme de l’étude et des visites médicales dites de routines – elles sont effectuées à 0, 4, 9, 18 mois et 3 ans – ils ont répertorié 12 729 caries, la plupart du temps sur des dents abîmées.

Puis, après avoir pris en compte le statut tabagique des parents et l’exposition de l’enfant à la fumée de cigarette, ils en ont conclu que les enfants ayant inhalé de la fumée dès leur plus jeune âge avait un risque doublé de développer des caries.

L’occasion de rappeler que les enfants sont aussi victimes de ce tabagisme passif durant la grossesse. Différentes études ont déjà montré que les enfants nés de mère ayant fumé pendant la grossesse présentaient un risque plus important de développer de l’asthme au cours de leur vie. Plus récemment il a été prouvé que ce tabagisme pouvait aussi directement porter atteinte à l’ADN du fœtus en modifiant sa structure par un mécanisme appelé ‘méthylation’ (voir ici)