Le café contre la récidive du cancer du côlon




hart_es_anna/Flick

On le sait depuis un certains temps déjà, le café a bien des vertus… De très nombreuses études ont plusieurs fois démontré qu’une consommation régulière pouvait avoir de nombreux bénéfices pour la santé. Plus de 150 études au moins ont ainsi été publiées sur le sujet.

En ce qui concerne le cancer, plusieurs d’entre-elles ont révélé que la caféine pouvait avoir un effet protecteur contre plusieurs formes de cancer (cancer du foie, du sein, de la prostate ou certains cancers de la peau comme le basaliome=.

La dernière en date, menée par des scientifiques du Dana-Farber Cancer Institute de Boston, montre qu’une consommation de 4 tasses de café par jour (460 milligrammes de caféine) réduit de manière sensible le risque de récidive et accroît les chances de guérison.

Selon cette étude menée sur 1000 patients, boire quotidiennement cette dose de café aurait pour effet de ‘réduire de 42% le risque d’une réapparition du cancer et de 33% celui de décéder de toutes autres causes”.

Cela ne s’est pas vérifié avec une consommation inférieure. Pour deux à trois tasses, l’effet a été jugé modeste. Il a été jugé nul en dessous.

L’occasion de vous rappeler que si toutes ces études n’en arrivent pas forcément aux même conclusions, toutes ou presque s’accordent à dire que la consommation de café doit rester raisonnable !

Jean Costentin, professeur de pharmacologie à la faculté de médecine de Rouen, et auteur d’un livre sur le sujet, a déjà mis en garde contre les excès de café qui peut aussi provoquer des  brûlures d’estomac et augmenter le taux de cholestérol lorsqu’il est non filtré. Et de rappeler que certaines substances issues de la torréfaction peuvent aussi être cancérigènes. Il a d’ailleurs invité plusieurs fois les femmes enceintes  à ne pas consommer plus d’une tasse par jour et les femmes ménopausées à  éviter toute consommation excessive afin de ne pas favoriser risque d’ostéoporose.