Cancer du cerveau : le médicament Avastin autorisé au Japon




Les autorités japonaises viennent d’autoriser la commercialisation de l’Avastin, médicament du laboratoire Roche, pour le traitement de la forme la plus agressive de cancer du cerveau.

Si le ministère japonais de la santé, du travail et des affaires sociales (MHLW) a bien homologué l’Avastin (bévacizumab) c’est uniquement en association avec une radiothérapie et une chimiothérapie à base de témozolomide pour le traitement des gliomes malins, y compris du glioblastome (GBM) de diagnostic récent, et en monothérapie pour le traitement du GBM récidivant et de certains autres types de gliomes de grade élevé après un traitement préalable.

Dans un communiqué de presse, Roche précise que l’Avastin est, à l’échelle mondiale, le premier nouveau médicament homologué dans les huit dernières années pour le traitement du glioblastome de diagnostic récent, forme la plus courante et la plus agressive de tumeur cérébrale primitive.

Ce médicament est homologué dans plusieurs pays pour les cancer du sein, du poumon, du rein et de l’ovaire.

A l’automne dernier, Avastin recevait de l’Union Européenne son homologation dans le traitement du cancer de l’ovaire récurrent sensible au platine devenant ainsi le premier agent biologique approuvé dans le traitement du cancer ovarien tant de premier diagnostic que récurrent.