Fumer en voiture : une pollution insoupçonnée




Crédit photo : ©Mondi/Flickr

Fumer en voiture est une cause de pollution par les particules fines, chacun le sait. Ce que l’on sait moins c’est que ce taux de pollution est 3 fois supérieur au taux maximum tel qu’il est préconisé par l’Organisation Mondiale de la Santé en ce qui concerne la qualité de l’air intérieur.

Tel est l’un des constats d’une étude écossaise publiée dans le “Tobacco Control Journal” et relayée en France par le Figaro Santé.

Fenêtres ouvertes,  climatisation ou ventilation n’y changent malheureusement rien et ce sont tous les passagers du véhicule qui en ont les frais.

Il faut savoir que cette présence très importante de particules fines peut-être particulièrement néfaste pour la santé de tous ceux qui se trouvent à l’intérieur du véhicule et qui sont ainsi confrontés à un risque accru de maladies cardiovasculaires et respiratoires mais aussi de cancer du poumon.

Une situation particulièrement inquiétante pour les enfants s’alarme le Docteur  Sean Semple de l’Université d’Aberdeen qui souligne qu’avec «une fréquence respiratoire plus rapide et un système immunitaire moins développé», les enfants sont bien vulnérables que les autres.

Et de souligner que chez les plus jeunes la fumée de cigarette peut entraîner des problèmes respiratoires, de l’asthme ou bien encore des infections de l’oreille.

Cette étude a porté sur 83 trajets en voiture (dont 34 non-fumeurs) d’une durée moyenne de 27 minutes.

Verdict sans appel : le taux de pollution s’est élevé à 85 microgrammes/m3 en moyenne dans les véhicules des fumeurs, soit 10 fois plus que dans les véhicules des non-fumeurs !

Il faut savoir que le seuil moyen de concentration de particules fines sur 24 heures est fixé à 25 µg/m3 maximum par l’Organisation Mondiale de Santé.

Alors quelle solution ? Peut-être faudra t-il passer par une interdiction de fumer en voiture lorsque des enfants sont présents à bord. Cela se fait déjà en Afrique du Sud mais aussi dans certains états canadiens et américains.

A ce sujet le Figaro rappelle qu’un projet de loi allant dans ce sens avait été déposé en France en 2008… Aucune suite n’y avait toutefois était donnée.

Il serait peut-être temps de se réveiller non ?