Boire trop d’alcool accroît le risque d’AVC




Amanda Velocet (CC 2.0)

Si plusieurs études ont déjà démontré les bienfaits du vin rouge sur notre santé, attention à ne pas en abuser ! Des médecins du CHRU de Lille mettent en effet en garde contre les risques de fragilisation du cerveau au-delà d’une consommation quotidienne d’alcool de 4 verres.

Selon une étude menée auprès de 540 patients hospitalisés suite à un AVC, ils ont constaté que le cerveau de ceux qui consommaient plus de 4 verres par jour était plus petit et paraissait avoir 10 ou 15 ans de plus.

Citée par le Figaro, Charlotte Cordonnier, la neurologue qui a dirigé cette étude,  a déclaré . «Leur bilan sanguin est normal mais pour leur cerveau c’est une autre histoire Ils ont un vieillissement cérébral accéléré»

Le risque serait avéré dès le 4eme verre met-elle en garde, une consommation qui pourrait presque être considérée comme “normale” par certains français.

“Les Français, cela ne les choque pas finalement : deux verres à midi, deux verres le soir (…) une petite quantité d’alcool, de manière très modérée, n’est pas néfaste. En revanche, dès qu’on dépasse un seuil qui arrive très, très vite, on abîme son cerveau de manière dangereuse”.