Les pesticides dangereux pour le cerveau ?




Photo : Karl Bauer (cc 3.0)

Selon les résultats d’une étude présentée hier lors des rencontres scientifiques de l’Anses et dont s’est fait l’écho Europe 1, les fonctions cérébrales des agriculteurs se dégraderaient plus rapidement chez ceux qui ont été exposés à des pesticides.

Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de scientifiques, dirigée Isabelle Baldi (Inserm / Université Victor Segalen Bordeaux 2), a suivi durant 12 ans des viticulteurs bordelais particulièrement exposés à ces produits phytosanitaires.

Au bout de 4 ans, et en comparaison à un groupe de personnes non exposées.  les chercheurs avaient déjà constaté une dégradation des performances cérébrales chez les viticulteurs .

Au terme des 12 années de l’étude,  cette tendance s’est malheureusement confirmée puisque la moitié des viticulteurs présentaient une détérioration notable de leurs fonctions cognitives (mémoire, concentration, vigilance).

Citée par l’AFP Isabelle Baldi  met en garde contre ces troubles qui  peuvent à terme et  dans certains cas favoriser  l’apparition de certaines maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.