Bientôt une pilule contraceptive pour les hommes




Herbivore (Public Domain)

Les hommes pourraient bientôt connaître les joies de la pilule contraceptive. Des chercheurs de l’Université d’Édimbourg viennent en effet d’identifier un gène indispensable au développement des spermatozoïdes sains.  Ce gène, le Katnal1, joue une rôle primordial dans l’étape finale de fabrication du sperme.

Pour les auteurs de l’étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PLoS Genetics, l’objectif est de trouver aujourd’hui un médicament capable d’interrompre l’action de ce gêne.

Selon le Docteur Lee Smith, co-auteur de l’étude, son action  ne pourra être que réversible puisque le Katnal1 n’affecte que “les cellules spermatiques dans leurs dernières phases de développement”. Les premières phases elles ne seraient  donc pas entravées.

Autre avantage selon les chercheurs,  la capacité globale à produire des spermatozoïdes ne serait pas non plus altérée.

Au départ ces chercheurs du Centre pour la santé reproductive de l’Université d’Edimbourg enquêtaient sur les causes de l’infertilité masculine.

C’est un peu par hasard, et après avoir modifié le code génétique de souris pour voir celles qui devenaient  stériles, qu’ils sont parvenus à identifier ce gène.

A terme les scientifiques espèrent pouvoir reproduire l’expérience chez l’homme