La généralisation du tiers payant doit être simple…



Crédits photo : ©Fotolia

Crédits photo : ©Fotolia

En ce début du mois de février 2015, et au lendemain de la nouvelle journée d’action des médecins, il est encore question de la généralisation du tiers-payant qui, comme vous le savez très certainement, suscite l’inquiétude de la profession – certains y sont toutefois favorables – et a entraîné plusieurs mouvements de grève.

Lors de sa conférence de presse, François Hollande a indiqué hier que le système serait généralisé si, et seulement si, un mécanisme simple de paiement était possible.

« Le tiers payant ne sera mis en place que si un mécanisme simple de paiement est possible pour les professionnels de santé » a déclaré le Président Français à l’occasion de sa 5eme grande conférence de presse.

Cette déclaration suffira t-elle à calmer la profession ? Rien n’est moins sûr. Certains refusant en bloc cette réforme et déplorant l’actuelle volonté affichée de concertation du gouvernement qualifiée de  « trompe œil » par la Confédération des Syndicats Médicaux Français.

Pour l’instant la CSMS appelle d’ailleurs l’ensemble de ses adhérents à poursuivre et amplifier la mobilisation  afin de « sauver l’existence même du métier de médecin et celle de la médecine libéral ». Une manifestation nationale est d’ailleurs toujours programmée pour le 15 mars prochain à Paris.