Marisol Touraine reste opposée à la vente de médicaments hors pharmacie



Crédit : Fotolia

Crédit : Fotolia

Comme vous le savez très certainement Marisol Touraine a autorisé  en 2013 les pharmaciens à vendre certains médicaments en ligne, une autorisation réservée toutefois aux pharmaciens « ayant obtenu une licence pour créer une officine de pharmacie physique » et ne concernant que les médicaments en libre accès et donc délivrés sans ordonnance.

Certains – on pense en premier lieu à la grande distribution et notamment au combat mené par Michel-Edouard Leclerc – aimeraient que la ministre aille un peu plus loin encore en autorisant la vente dans les grandes surfaces.

Malheureusement elle vient de leur adresser encore une fois une fin de non-recevoir.

Dans le cadre d’une interview accordée à LCI elle s’est montrée très claire à ce sujet. Elle reste opposée à une vente des médicaments en dehors des officines de pharmacie. L’argument selon lequel une vente dans les supermarchés permettrait de faire baisser les prix ne l’a pas vraiment convaincue. Selon la ministre il y a un risque de voir la consommation de médicaments repartir à la hausse alors que l’objectif est justement de maintenir et voir même d’accentuer la baisse déjà constatée ces dernières années.