Allergies : pas de grève pour les pollens



Crédit photo : © gezondheidsnet.nl / Flick

Alors que plusieurs mouvements de grève continuent d’affecter notre pays, les pollens seront eux bien présents sur l’ensemble du territoire.

Les pollens de graminées ne feront ainsi aucune concession et seront présents encore en grande quantité sur la quasi totalité de nos régions.

Ils ne cèderont à aucune revendication des allergiques et seront toujours responsables d’un risque allergique très élevé.

Le risque lié à ces pollens sera élevé le long de la frontière Belge, sur les bords de Manche et sur le Sud Ouest. Il sera moyen à élevé sur la côte Méditerranéenne, la Corse et les zones de hautes altitudes.

Les pollens de chêne et d’olivier feront encore parler d’eux autour de la « Grande Bleue » mais avec un risque allergique généralement faible.

Quant aux pollens d’urticacées, assez discrets, ils feront un travail de fond pour s’implanter sur tout le territoire. Le risque allergique associé ne dépassera pas le niveau faible sauf sur la Méditerranée où il pourra atteindre un niveau moyen.

Les risques liés aux autres pollens seront généralement faibles. Au niveau local les tilleuls pourraient toutefois être très actifs.

N’oubliez pas que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Suivez vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance