Maïs OGM NK 603 : l’étude invalidée par l’Autorité Européenne



© Fotolia / Yasonya

Il y a une quinzaine de jours environ une étude menée par des chercheurs français mettait en cause l’innocuité à long terme du maïs transgénique NK 603 sur les rats.

Selon cette étude la consommation de ce maïs provoque des effets dommageables pour la santé (tumeurs mammaires, troubles organiques des reins et du foie) et entraîne une surmortalité des rats qui ont été nourris avec du NK603.

Une étude prise au très au sérieux par le gouvernement puisque 3 ministres en appelaient aussitôt à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES).

Sauf qu »aujourd’hui , pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), cette étude d’une qualité scientifique insuffisante pour être considéré valide pour l’évaluation des risques.

Dans son communiqué l’Efsa estime que « la conception, le système de rapport des données et l’analyse de l’étude, tels que présentés dans l’étude sont inadéquats. C’est pourquoi elle a d’ailleurs invité les auteurs de l’étude à partager certaines informations additionnelles essentielles afin de lui permettre d’acquérir la compréhension la plus complète possible de l’étude.

L’avis de l’Efsa tel que publié hier, jeudi 4 octobre 2012, est disponible dans son intégralité en cliquant ici