Le CNS favorable au traitement préventif contre le Sida



La semaine dernière un groupe d’experts américains recommandait à la FDA (Food and Drug Administration) la mise sur le marché du premier antirétroviral à usage préventif contre le VIH/sida, le Truvada® . Aujourd’hui c’est le Conseil national du Sida (CNS) qui se dit plutôt favorable à la commercialisation de ce traitement préventif en France.

Dans un communiqué le CNS estime en effet que le Truvada®, et plus généralement le concept de prophylaxie pré-exposition, ou « PrEP », revêt un intérêt préventif mais  devra s’inscrire « dans une approche globale qui combine la promotion des différents moyens de prévention, le dépistage et les différents usages des traitements ».

Pour le CNS, si la PrEP élargit la palette des outils disponibles , elle ne doit toutefois pas être  « un outil de prévention universel à destination de la population générale » , son usage préventif devant surtout concerner les personnes les plus fortement exposées au risque d’acquisition du VIH.

Estimant que ce type de traitement préventif ne devrait pas avoir « d’effet contre productif massif sur la prévention »,  le CNS souligne toutefois la nécessité de promouvoir la prévention combinée, permettant une réponse ajustée aux situations et aux besoins des personnes.