Interdiction temporaire de consommation des moules en provenance du bassin d’Arcachon



Attention ! Le préfet de la Gironde a décidé d’interdire jusqu’à nouvel ordre la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des moules en provenance du bassin d’Arcachon

Cette interdiction « temporaire » fait suite à la détection, par le réseau de surveillance sanitaire de l’IFREMER (Institut français de recherches pour l’exploitation de la mer) , de toxines lipophiles à un niveau anormalement élevé situé au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini.

Par cette mesure la Préfecture entend bien sûr assurer la protection des consommateurs, une consommation de moules atteintes par ces toxines pouvant avoir quelques conséquences sur la santé.

Dans la plupart des cas il s’agit de « simples » désagréments gastriques mais des troubles plus importants peuvent affecter les personnes les plus fragiles.

« Cette interdiction temporaire ne concerne pas les coquillages pêchés à l’intérieur du bassin d’Arcachon à l’exception des moules », déjà interdite vendredi en raison de toxines lipophiles secrétées par l’algue Dinophysis » a indiqué la Préfecture dans un communiqué de presse.

De nouvelles analyses vont être effectuées dès aujourd’hui. Si les résultats sont satisfaisants et montrent un retour à la normale de la qualité sanitaire des moules, cette mesure sera alors levée.