AVC : hausse du nombre de patients hospitalisés



© Lucien Monfils (cc 2.0)

Le nombre de patients hospitalisés suite à un AVC (accident vasculaire cérébral) est en hausse selon les résultats d’une étude menée par l’Institut de veille sanitaire et dont les résultats ont été publiés dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Ainsi, entre 2002 et 2008, le nombre de personnes hospitalisées pour un AVC a augmenté de 10,9%.

C’est particulièrement vrai chez les moins de 65 ans avec un hausse de 24,6%. A contrario, chez les seniors de + de 65 ans, le taux d’hospitalisation a au contraire diminué de 6,6 % sur la même période.

Cause importante de mortalité et de handicap, les AVC représentaient en 2008 la première cause de mortalité pour les femmes et la troisième pour les hommes, après les cancers « de la plèvre, de la trachée, du larynx ou des poumons » et les cardiopathies ischémiques.

Cette étude confirme également une tendance continue à la diminution de la mortalité cérébro-vasculaire depuis le milieu des années 1970.

Selon les chiffres de l’InVS, 97.151 personnes ont été hospitalisées pour un AVC en France au cours de  l’année 2008 (âge moyen  des patients : 70.1 pour les hommes contre 75.9 ans pour les femmes) . Cette année là,  33 000 décès dus aux maladies cérébro-vasculaires ont été recensés.

L’occasion de vous rappeler que, tout comme l’infarctus du myocarde, une attaque cérébrale est une urgence vitale. Chaque minute compte. Plus on intervient rapidement plus les chances de guérison sont importantes. Une hospitalisation immédiate, et donc dès les premiers signes, permets de diminuer les lésions cérébrales et donc de quitter l’hôpital plus vite sans séquelles ou avec des séquelles moindres.

D’où l’importance de ne pas perdre une seule minute dès l’apparition des premiers symptômes (faiblesse musculaire ou paralysie passagère d’un ou plusieurs membres, perte de sensibilité, difficulté transitoire de langage, une perte brusque et rapidement régressive de la vue ou vue double…).

Devant un ou plusieurs symptomes de l’accident vasculaire cérébral (AVC) : appellez immédiatement le 15.