Le Tanakan® ne sera plus remboursé à compter du 1er mars



Principalement utilisé pour lutter contre les troubles de la mémoire chez les personnes âgées, le Tanakan® ne sera bientôt plus remboursé par l’Assurance Maladie. Cette mesure prendra effet dès le 1er mars prochain et concernera également d’autres spécialités du laboratoire Ipsen : le Tramisal® et le Ginkogink®.

La cause de ce déremboursement ? Un service médical rendu jugé faible ou insuffisant par la Haute Autorité de Santé (HAS). En 2010 le taux de remboursement de ces médicaments avait déjà fondu comme neige au soleil passant de 35% à 15%.

Dans un avis publié en décembre dernier, la HAS émettait un avis défavorable quant au maintien de l’inscription de ces spécialités sur les listes des médicaments remboursables aux assurés sociaux.

Pour autant ces 3 médicaments pourront continuer à être prescrits et délivrés par les professionnels de santé à destination des patients en France.

Dans un communiqué le laboratoire Ipsen a indiqué avoir pris acte de la décision du Gouvernement français de ne plus rembourser Tanakan®, Tramisal® et Ginkogink ®, actuellement fabriqués sur le site industriel de Dreux (France).

Et de préciser que cette nouvelle vague de déremboursements concerne tous les médicaments à service médical rendu insuffisant encore remboursés à ce jour et pas seulement ceux du laboratoire Ipsen