Des vétérinaires pour faire face à la pénurie de médecins ?



Girod medical -DR

Et si l’on faisait appel aux vétérinaires pour faire face à la pénurie de médecins ? Telle est la drôle d’idée de Françoise Tenenbaum, vice-présidente PS du Conseil régional de Bourgogne et adjointe au maire de Dijon.

Dans un entretien accordé au quotidien économique « Les Echos » l’élue socialiste se dit préoccupée par les déserts médicaux qui touchent de plus en plus de régions françaises.

Pour y faire face elle se dit favorable à l’intervention de vétérinaires en situation d’urgence notamment dans certaines régions rurales où le nombre de praticiens est bien trop insuffisant.

« J’ai réfléchi à la problématique et je me suis rendue compte qu’il y avait des vrais médecins dans les territoires, ce sont les vétérinaires, qui peuvent intervenir en urgence » a t-elle notamment déclaré avant de rajouter que cette idée n’engageait que elle.

Sur Europe 1 elle a ensuite précisé le fond de sa pensée en se demandant s’il ne fallait pas autoriser un vétérinaire à intervenir dans une situation d’urgence avant que le patient ne soit pris en charge par un médecin ou dans un hôpital.

C’est ainsi qu’elle a déclaré au micro de la station « Quelqu’un qui a eu un accident et qu’un vétérinaire se trouve sur place, ne faut-il pas autoriser le vétérinaire à aider si vraiment il n’y a pas d’équipe de santé immédiatement disponible avant de passer la main ? »

Une idée plutôt mal accueillie par les médecins comme par les vétérinaires. D’un côté comme de l’autre on juge cette idée totalement irréaliste voire même dangereuse. Le président du Conseil régional de l’ordre des vétérinaires de Bourgogne parle même de recul et évoque un retour au XIXe siècle…

Et les patients dans tout ça, ils en pensent quoi ?

Laisser un commentaire