Grande-Bretagne : la pilule du lendemain au pied du sapin



DRC’est une idée pour le moins originale et qui provoque la polémique outre-manche. Une organisation qui pratique les avortements, le service britannique de conseil sur la grossesse (BPAS), se propose d’envoyer gratuitement aux femmes qui le souhaitent la fameuse pilule du lendemain.

Si cette période de fêtes a été choisie c’est parce qu’en Grande-Bretagne elle correspond à la période de l’année où le pays enregistre le plus grand nombre de grossesses non désirées.

Dans son message le BPAS précise qu’en cette fin d’année les soirées sont souvent arrosées et favorisent donc les rapprochements humains. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le nombre de grossesses non désirées atteint chaque année un pic au mois de janvier. L’objectif étant bien sûr de réduire le nombre d’avortements en Grande-Bretagne.

Et parce qu’il n’est pas toujours aisé de se procurer cette pilule du lendemain (prix dissuasif et fermeture de nombreux établissements durant les fêtes), le BPAS met à disposition des femmes un site internet leur permettant de passer gratuitement commande de leur pilule.

Après une inscription en ligne et un bref entretien téléphonique avec une infirmière qui aura notamment pour mission de vérifier l’âge de son interlocutrice mais aussi de prodiguer quelques conseils, la jeune femme recevra à domicile et gratuitement sa pilule du lendemain, une brochure explicative ainsi que des préservatifs.

Cette initiative très contestée outre-manche est accompagnée d’une campagne au slogan choc « Est-ce que Noël vous excite ? » qui provoque la colère des anti-avortements mais aussi de ceux qui craignent que l’on banalise ainsi la sexualité des femmes.