Allaitement: mise en garde contre le détournement du Motilium



Lab.Janssen

Si le Motilium® (ou Dompéridone) est généralement indiqué pour le soulagement des symptômes de type nausées et vomissements, de plus en plus de jeunes mamans se le font prescrire à des doses élevées et dans un tout autre but : favoriser l’allaitement.

Ce phénomène prenant de l’ampleur notamment grâce au web, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a tenu à mettre en garde les mamans contre le danger auquel elles s’exposent en détournant ce médicament de son usage.

Au micro d’Europe 1 Dominique Maraninchi, le directeur général de l’Afssaps, n’y est pas allé par 4 chemins en déclarant « C’est vraiment contre-indiqué, c’est dangereux pour la mère et c’est dangereux pour le bébé ».

Rappelant que ce produit était contre-indiqué pendant l’allaitement, Dominique Maraninchi a insisté sur les risques encourus. De récentes études épidémiologiques ont en effet mis en évidence que l’utilisation de la dompéridone à des doses élevées pouvait être associée à une augmentation du risque d’arythmies ventriculaires graves et de mort subite.

En conclusion Dominique Maraninchi s’est étonné que des médecins puissent prescrire du Motilium pour favoriser l’allaitement alors même que cela fait partie des contre-indications mentionnées sur la notice du médicament.

L’Afssaps comme le laboratoire qui fabrique le médicament rappellent que les médicaments doivent être utilisés conformément au Résumé des Caractéristiques du Produit en vigueur.