Cancer et vacances…



Les cancers retentissent sur la vie quotidienne des patients et sur l’ensemble de la famille et des proches. Soins, examens, périodes d’hospitalisation, rythment la vie du malade mais aussi celles de son entourage. Difficile dans ce contexte de prévoir et surtout d’organiser des vacances communes.Depuis mai 2011, l’Institut Curie propose une consultation spécifique pour aider les patients à planifier leur prise en charge sur leur lieu de villégiature en France. Les patients peuvent ainsi partir en vacances avec leurs proches et profiter pleinement de ce moment privilégié.

Vivre avec une personne malade est aussi difficile pour la famille et les proches…

Les familles et les proches vivent au jour le jour les bouleversements induits par le cancer d’un des leurs. Enfants, parents, grands-parents, couples et fratries, proches doivent réorganiser leur vie en fonction des soins de la personne malade. Le cancer n’est donc pas un problème individuel : il affecte le couple, ébranle les structures familiales mais aussi toute la vie sociale. « La prise en charge ne doit donc pas s’arrêter à la seule personne malade ; un suivi psycho-oncologique peut notamment être proposé à l’ensemble de la famille et des proches » explique le Dr Laure Copel, médecin de soins de support à l’Institut Curie (Paris).

… et a des répercussions sur les vacances

Les maladies cancéreuses et la désorganisation familiale engendrée peuvent entraver gravement les projets communs, comme celui de vacances. « En octobre 2010, une enquête réalisée auprès des patients en cours de chimiothérapie à l’hôpital de jour de l’Institut Curie (Paris) a révélé que les 2/3 des patients ont été amenés à modifier sérieusement leur projet de vacances » ajoute Laure Copel. « Nous ne sommes pas allés à l’endroit prévu, nous ne sommes pas partis avec les personnes prévues… » tels sont les commentaires qui ont été recueillis dans ce questionnaire. Et pour un tiers des patients, la maladie signifie carrément la suppression complète des vacances, comme le souligne une patiente « mon cancer ne prend pas de vacances, moi non plus ». Par ailleurs, la moitié des
personnes interrogées ont exprimé le besoin d’être aidée pour organiser leurs vacances.

Une consultation pour aider les patients à organiser leurs soins en vacances

Depuis le mois de mai 2011, des consultations « vacances » sont proposées aux patients de l’Institut Curie en cours de traitement médical (sont exclus les patients devant bénéficier d’une intervention chirurgicale ou en cours de radiothérapie). « Pour certains patients nous transférons, après accord médical, le dossier sur un centre habilité à soigner les patients atteints de cancer » explique Laure Copel « pour d’autres situations plus simples, des soins à domicile peuvent être organisés avec des soignants libéraux à qui les informations médicales sont également transmises ». Dans tous les cas une astreinte téléphonique est proposée 24h/24 et 7j/7. La famille et les proches peuvent ainsi partir ensemble partager des moments privilégiés de détente. Par ailleurs nous sommes en train de développer des partenariats avec certaines fondations ou organisations pour permettre aux patients d’accéder à des lieux de vacances dédiés en toute sécurité et selon leurs ressources avec possibilité d’aides financières.

Communiqué de presse Institut Curie