L’Actos et le Competact retirés du marché



Les deux antidiabétiques oraux Actos et Competact seront désormais interdits en France suite à une décision de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé sur avis de la Commission d’AMM et de la Commission Nationale de Pharmacovigilance. Ces deux spécialités médicamenteuses avaient déjà été placées sous surveillance renforcée. 230 000 patients environ seraient concernées France. Ces deux spécialités contenant de la pioglitazone sont en effet suspectées d’augmenter le risque de cancer de la vessie.

Une étude réalisée par la Caisse nationale de l’assurance maladie auprès d’une cohorte de 1 491 060 patients diabétiques (sous traitement médicamenteux spécifique et âgés de 40 à 79 ans) conforte en effet l’hypothèse de l’existence d’une association statistiquement significative entre l’exposition à la pioglitazone et l’incidence du cancer de la vessie. Des résultats similaires ont d’ailleurs été observés aux Etats-Unis.

De ce fait l’Afssaps a décidé de suspendre l’utilisation de ces médicaments. Pour autant les patients actuellement traités ne doivent pas interrompre leur traitement mais prendre contact avec leur médecin pour que leur traitement soit adapté.