Le taux d’alcoolémie abaissé à 0.2 g chez les jeunes ?



Selon les informations du Parisien, et parce que le nombre de morts sur les routes françaises est en hausse sensible selon les derniers chiffres de la sécurité routière, Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière, aurait dans l’idée d’abaisser le taux d’alcoolémie chez les jeunes à 0.2 g/l contre 0.5 g/l actuellement. Concrètement cela reviendrait donc à limiter la consommation d’alcool à un demi verre. Cette information n’a toutefois pas été officiellement confirmée par les autorités.

Pour autant une telle mesure serait-elle vraiment efficace ? Pas forcément selon plusieurs associations citées par l’AFP. Ainsi Vincent Julé-Parade, vice-président de l’association « Victimes et Citoyens » fait remarquer qu’en Grande-Bretagne le nombre de morts sur les routes imputables à l’alcool est moins important malgré un taux d’alcoolémie plus élevé qu’en France (0.8 g/l ). Et de lâcher « Je préfère un taux à 0,5 appliqué qu’un taux à 0,2 qui ne le sera pas ».

Réaction quasi-similaire de Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière. qui rappelle que la loi actuellement n’est déjà pas suffisamment appliquée et respectée.

Crédit photo : Inpes, campagne « Boire un peu trop tous les jours, c’est mettre sa vie en danger »

Laisser un commentaire