Plusieurs cas d’hépatite E en PACA



Plusieurs cas d’hépatite E (HVE) ont été recensés ces dernières semaines en région PACA. Selon la direction générale de la santé ces cas pourraient être liés à la consommation de saucisses fraîches de foie « crues ou mal cuites ».

Sachant qu’il n’existe aucun vaccin contre l’hépatite E, une inflammation du foie qui peut avoir de graves conséquences, rappelons que les produits à base de foie cru de porc (figatelli, quenelles de foies et saucisses de foie….) doivent être suffisamment cuits. Ils sont même déconseillés aux personnes susceptibles de présenter un risque majoré de forme grave d’HVE (femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes présentant une maladie du foie sous-jacente).

L’hépatite E est une maladie virale rare en France transmissible à l’homme (zoonose). Chez l’homme, elle se manifeste par une hépatite souvent asymptomatique et habituellement bénigne (grande fatigue, signes digestifs, jaunisse et parfois de la fièvre). Des formes graves peuvent être observées chez les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes présentant déjà une maladie du foie.

La transmission à l’homme est principalement due à la consommation d’eau ou d’aliments notamment à base de foies crus de porcs et de sangliers, contaminés par le virus de l’hépatite E.

Sources : Direction Générale de la Santé
Recommandations Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé