Allergies : les pollens de chêne en première ligne



Les pollens de chêne vont s’en donner à coeur joie dans les prochains jours. Après avoir envahi le sud-ouest, ils vont continuer leur progression et s’étendre sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, le risque allergique lié au pollen de chêne sera moyen sur le nord de la France et près de la méditerranée et élevé voire localement très élevé sur le reste de nos régions.

Quant aux pollens de graminées, ils continueront peu à peu de se disperser et seront de plus en plus présents. Une exception le Nord de la France qui reste plus ou moins épargné. Le risque allergique sera moyen en Rhône-Alpes et dans le sud-ouest ainsi qu’à Cholet et Orléans.

Les pollens phares des semaines précédentes (à savoir bouleau et platane) ne provoqueront plus qu’un risque allergique faible à moyen.

Dans tous les cas les allergiques sont invités à suivre scrupuleusement leur traitement.

Et comme chaque semaine rappelons que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance
Crédit photo : © gezondheidsnet.nl / Flickr – Tous droits réservés