Le café pour lutter contre les AVC ?



Selon une étude Suédoise dont les résultats ont été publiés la semaine dernière, les femmes buvant plus d’un café par jour auraient moins de risques que les autres de faire un AVC (accident vasculaire cérébral).

Selon cette étude menée dix ans durant auprès de 35 000 femmes,  ce risque serait diminué de 22 à 25%. Ainsi les 1680 AVC recensés, 205 sont survenus chez des femmes qui buvaient moins d’une tasse de café par jour.

Pour autant il serait illusoire de croire que le café est la solution miracle pour écarter tout risque d’AVC. Comme le rappelait il y a peu le Docteur Erard de Hemricourt sur notre site la plupart des AVC sont liés à notre comportement qu’il soit d’ordre alimentaire, sportif ou récréatif.

Ainsi le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’obésité abdominale, le diabète, la sédentarité, le type de régime alimentaire, l’environnement psychosocial, l’alcoolisme,  certaines pathologies cardiaques préexistantes… sont autant de facteurs de risques dans l’apparition d’une maladie spécifique, en l’occurrence ici l’AVC.

Articles pouvant vous intéresser :

Action protectrice du curcuma dans les accidents vasculaires cérébraux

Le Prozac® accroit la récupération de la motricité après un AVC

En cas d’AVC, il faut agir vite !

Carence et excès de sommeil liés aux maladies cardiovasculaires

La plupart des accidents vasculaires cérébraux évitables

Aujourd’hui, Journée mondiale contre l’accident vasculaire cérébral

Source : Journal of the American Heart Association

Crédit : hart_es_anna/Flick