Cancer de l’enfant : diagnostiquer plus tôt le rétinoblastome



Alors que l’Institut national du cancer (INCa) vient d’annoncer une baisse de la mortalité globale par cancer (voir Cancer : la mortalité diminue en France) l’Institut Curie et l’association Rétinostop tiennent à alerter les parents et le corps médical sur la nécessité de diagnostiquer le rétinoblastome, tumeur grave de l’oeil chez le jeune enfant, le plus tôt possible afin de mieux le traiter.

En 2010, encore trop d’enfants atteints de rétinoblastome sont énucléés ou deviennent déficients visuels en raison d’un diagnostic tardif. C’est pourquoi, l’Institut Curie et l’association Rétinostop viennent de réaliser cette affiche qui a pour but de sensibiliser les parents et le corps médical sur les signes cliniques qui doivent les alerter.

Le rétinoblastome est un cancer rare qui touche les cellules de la rétine du nourrisson et du jeune enfant. C’est un cancer connu. D’importants progrès ont été réalisés ces dernières années dans les traitements et 95 % des enfants guérissent dans les pays développés. Toutefois, faute d’un diagnostic plus précoce, les traitements restent souvent lourds et 80 % des enfants ont une déficience visuelle d’importance variable, 60 % subissent une énucléation et 5 % perdent la vue.

La proportion des enfants devant subir une énucléation et/ou ayant un handicap visuel sévère pourrait diminuer si le diagnostic était plus souvent effectué précocement.

Grâce à cette affiche, qui met l’accent sur les signes à repérer chez le jeune enfant, l’Institut Curie et Rétinostop espèrent accroître la vigilance des parents et des professionnels afin qu’un reflet blanc dans la pupille ou la persistance d’un strabisme ne soient jamais négligés.

  • Reflet blanc – Au début, le reflet blanc ou leucocorie n‘est visible que dans certaines directions du regard et sous certains éclairages. Il faut savoir écouter les parents qui signalent cette anomalie et déclencher immédiatement un bilan ophtalmologique complet avec examen du fond d’oeil. La leucocorie ou reflet blanc peut être visible précocement sur les photos prises au flash mais les parents ne sont pas toujours informés de la signification possible de cette anomalie visuelle.
  • Strabisme – Un strabisme très intermittent et de courte durée peut être banal en vision de près chez un nourrisson. En revanche, un strabisme permanent unilatéral ou bilatéral signale une atteinte de la partie centrale de la rétine, qui effectivement empêche la fixation de l’oeil malade. Quel que soit l’âge de l’enfant, cette constatation doit imposer très rapidement une consultation ophtalmologique.

A noter que des affiches et un DVD de sensibilisation au diagnostic précoce sont mis gratuitement à la disposition des professionnels de santé.

Source : Institut Curie