Don de sperme : vers la fin de l’anonymat ?



C’est dans le cadre du projet de révision des lois de bioéthique porté par Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports, que le Conseil des Ministres de ce mercredi 20 octobre 2010 vient de rendre possible une levée partielle de l’anonymat des donneurs de sperme ou d’ovocytes.

Cette mesure permettra aux enfants issus d’un don de sperme d’avoir accès à leur majorité à l’identité du donneur si toutefois ce dernier donne son accord. Objectif : responsabiliser le don sans obliger le donneur à révéler son identité.

Si le donneur refuse que son identité soit révélée, l’enfant pourra toutefois à sa majorité obtenir un certain nombre de données non identifiantes.

Ce projet de loi ne s’adresse toutefois qu’aux dons futurs… Pour les dons plus anciens une démarche spontanée du donneur sera nécessaire a indiqué Roselyne Bachelot Narquin dans une interview accordée au Figaro.

« La loi ne sera pas rétroactive donc les anciens donneurs n’ont pas à redouter de recevoir un courrier. En revanche, s’ils le souhaitent, ils pourront se manifester pour faire savoir s’ils ne s’opposeraient pas à une demande d’accès à leur identité » a t-elle notamment déclaré.

Photo libre de droit provenant de Wikimedia Commons