Médicaments moins remboursés, qui va payer ?



carte-vitaleLes assurés sociaux vont devoir, une fois de plus, mettre la main au porte-monnaie ! D’un côté le gouvernement qui, dans le cadre du projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale, propose une baisse de 35% à 15% du taux de remboursement de 110 médicaments. De l’autre les mutuelles qui refusent de payer. Au milieu les assurés sociaux.

Avec cette mesure le gouvernement espère pouvoir économiser 145 millions d’euros

Dans son communiqué la Mutualité Française précise c’est la première fois qu’un taux de prise en charge est fixé à un niveau aussi bas en France et regrette que les malades soient, une fois de plus, mis à contribution pour renflouer les caisses de la Sécu.

Dans le même temps, elle demande à ses mutuelles adhérentes de ne pas prendre en charge les médicaments dont le taux de remboursement pourrait être porté à 15% par les pouvoirs publics. N’est-ce pas là un peu contradictoire ?

Alors quelle solution ? Le débat ne fait que commencer mais il paraît peu vraissemblable que les assurés sociaux sortent gagnants de ce combat. Certes il faut bien renflouer les caisses de la sécu mais n’y a t-il pas d’autres solutions que celles décidées par les pouvoirs publics depuis tant d’années et qui, pour l’instant en tout cas, n’ont pas vraiment été suivies d’effet.

Laisser un commentaire