Des lots de vaccins antigrippe indésirables en Europe



© OMS 2012

Des doutes sur la sécurité de vaccins antigrippe du laboratoire Suisse Novartis ont poussé plusieurs pays européens, dont l’Italie, la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne, à en interdire provisoirement la vente et l’utilisation sur leur sol.

En cause la présence de particules blanches inhabituelles repérés dans des seringues. Sont concernés les vaccins Aggripal et Fluad de Novartis.

Une mauvaise nouvelle pour la Suisse, qui comme le rappelle Euronews, est déjà confrontée d’importantes difficultés d’approvisionnement en vaccins contre la grippe.

Dans un communiqué de presse, le laboratoire Suisse indique que les questions ouvertes des autorités seront clarifiées prochainement afin de pouvoir libérer rapidement à nouveau les vaccins pour utilisation.

Et de préciser que Novartis travaille en étroite collaboration avec les autorités afin de clarifier les questions ouvertes et de garantir que les exigences de qualité et de sécurité de tous les vaccins sur le marché suisse soient respectées.