La semaine des 4 jours néfaste pour nos enfants ?


ANNONCES

Depuis quelques années la France a opté pour une nouvelle organisation du temps scolaire en choisissant la fameuse semaine de 4 jours. Toutefois, et selon l’Académie de Médecine,  elle ne serait pas du tout adaptée aux rythmes biologiques et psychophysiologiques naturels de l’enfant. Dans un rapport rendu public cette semaine, l’Académie affirme même que l’aménagement du temps scolaire ne place pas l’enfant au centre de la discussion. Visiblement les décideurs ne prennent pas suffisamment en compte le temps  périscolaire, ce temps passé en dehors de l’école, qui tout aussi important pour l’équilibre des enfants.

Dans ce rapport il y est aussi question de la qualité et de la durée du sommeil, un élément essentiel des rythmes de l’enfant. Un mauvais sommeil peut entraîner des problèmes d’attention, de fatigue, des difficultés d’apprentissage et même parfois des problèmes de comportement (anxiété, violence, hyperactivité…). Cette fatigue est souvent dûe à un excès d’activités, qu’elles soient de loisirs (activités sportives, activités artistiques, temps passé devant l’ordinateur, …) ou de soutiens scolaires divers (cours particulier, surinvestissement des parents dans le contrôle des devoirs et leçons, …).


ANNONCES

Pour l’Académie tous ces  éléments (et bien d’autres encore) font que l’aménagement du temps scolaire en France n’est pas en cohérence avec les connaissances de la chronobiologie de l’enfant et cela à tous les niveaux de l’organisation, journée, semaine ou année scolaire.

Pour les élèves d’écoles primaires par exemple, la journée scolaire se déroule en France de 8 h 30 à 16 h 30. L’Académie préconise une semaine de 4 jours et demi (ou de 5 jours) pour  des journées moins longues (5 heures par exemple). Ce rythme a d’ailleurs été adopté dans la plupart des pays européens qui proposent 1 h d’études dirigées en fin de classe l’après-midi.

Pour les élèves de collège il faut y rajouter d’autres facteurs comme les ramassages scolaires et les emplois du temps décousus…

Dans tous les cas les rythmes biologiques et psychophysiologiques naturels de l’enfant ne sont pas pris en compte dans l’aménagement du temps scolaires pour les élèves Français affirme l’Académie.

Pour tenir compte des données biologiques de l’enfant elle préconise une année scolaire de 180 à 200 jours (avec comme corollaire la réduction des grandes vacances), 4 –6 h de travail par jour selon l’âge de l’élève, 4 jours et demi à 5 jours de classe par semaine en fonction des saisons ou des conditions locales.

Le rapport complet est consutable sur le site de l’Académie de Médecine.


ANNONCES

Laisser un commentaire