Du venin de serpent pour combattre la douleur




photo : Bill Love/Blue Chameleon Ventures (cc 3.0)

Et si le venin de serpent nous aidait à combattre la douleur ?  Des chercheurs de l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire de Sophia Antipolis (près d’Antibes) viennent en effet de découvrir que des peptides contenues dans le venin du Mamba noir avaient la faculté de faire disparaître la douleur.

Le Mamba noir appelé aussi “serpent des savanes” est l’un des serpents venimeux les plus grands et les plus répandus d’Afrique.

Mieux encore, et selon les informations publiées par France 3 Côte d’Azur, l’effet analgésique de cette molécule, baptisée mambalgine, s’est révélé extrêmement puissant et comparable à la morphine. avec bien moins d’effets secondaires.

Les auteurs de l’étude précisent que “ces peptides se fixent sur les sous-canaux ioniques du système nerveux central et périphérique”.

C’est en analysant les composants du venin de ce serpent, puis après en avoir isolé deux peptides, qu’ils ont fait cette surprenante découverte. Les expériences qui ont été menées ont montré que ces peptides n’étaient pas toxiques chez les rongeurs.

Les chercheurs de l’IPMC de Nice-Sophia Antipolis étudient les canaux ioniques et tentent d’en comprendre leur fonctionnement. Et c’est à partir de venins d’animaux qu’ils sont déjà parvenus à identifier des molécules capables de bloquer leur activité.

Comme le rappelle le Figaro Santé, deux nouvelles molécules analgésiques ont ainsi été découvertes : la première présente dans le venin d’une mygale (2000), la seconde dans le venin d’une anémone de mer (2004).