AccueilBien-etreLes espaces naturels bons pour notre corps et notre moral

Les espaces naturels bons pour notre corps et notre moral

Se promener régulièrement dans des espaces naturels améliorerait notre santé mentale et limiterait la prise de médicaments.

Depuis plusieurs mois, les études démontrant les bienfaits du contact avec la nature se multiplient. Alors que les espaces naturels sont de moins en moins présents dans les villes, les spécialistes nous encouragent à nous promener dans les parcs, en bord de mer ou même en foret.

En aout 2022, une étude révélait déjà les atouts de la nature sur notre bien-être. Mais aujourd’hui, une nouvelle étude vient compléter celle-ci en prenant comme référence les citadins. En effet, des chercheurs finlandais ont voulu voir l’impact d’un manque de nature sur la vie de personnes vivant dans les grandes villes.

Or, il ressort que ne pas se promener dans la nature peut avoir de vraies répercussions, tant mentales que physiques.

Deux grands types d’espaces naturels au cœur de cette étude

Pendant près de 2 ans, les chercheurs ont interrogé 7 000 citadins résidant dans 3 grandes villes de Finlande dont la capitale, Helsinki. Ils ont souhaité créer une base de données indiquant plusieurs informations relatives aux personnes vivant en ville. Parmi ces informations, on retrouve le statut socio-économique, l’état mental ou encore la prise ou non de médicaments. 

Puis les chercheurs ont demandé à ces mêmes personnes si elles étaient régulièrement en contact avec des espaces naturels. Pour cette étude, deux types d’environnements ont été pris en compte :

  • les univers dits bleus comme la mer, les lacs ou l’océan
  • les univers dits verts comme les parcs et les forets

Les chercheurs ont insisté sur le fait de fréquenter ou non ces espaces naturels. Cela implique le fait de s’y promener, de respirer profondément l’air pur et d’y prendre du temps. Et les résultats suggèrent que ce contact avec la nature réduit les risques de troubles mentaux.

Moins de médicaments prix contre l’anxiété mais aussi contre l’asthme ou l’hypertension

Le simple fait de se promener dans la nature et de profiter réduisait la prise de médicaments psychotropes chez les personnes concernées. Ainsi, leur niveau d’anxiété ou de stress diminuait de manière totalement naturelle et gratuite. Mais le plus étonnant est que la nature aidait également les patients souffrant de problèmes physiques.

La prise de médicaments contre l’asthme et l’hypertension baissait également chez les sondés sujets à ces maladies. Si les chercheurs ne parviennent pas encore à expliquer ce comportement, il est révélateur d’une chose. Se promener dans les espaces naturels est bon pour la santé !

À l’avenir, ce contact avec la nature pourrait potentiellement être prescrit par les médecins. Ainsi, la prise de médicaments et les effets secondaires pourraient être atténués et ce sans risques pour la santé.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture