AccueilBien-etrePour aller mieux et manger mieux, allez dans la nature !

Pour aller mieux et manger mieux, allez dans la nature !

Des études suggèrent que se promener dans la nature deux heures par semaine a de nombreuses répercussions positives sur notre santé.

Le retour des beaux jours nous donne envie de passer plus de temps en pleine nature. Si ce désir est présent chez de nombreuses personnes, il est loin d’être anodin. Les études révèlent quel’Homme a toujours eu besoin d’être en contact avec la nature. Ce constat est d’autant plus vrai depuis les multiples confinements et l’explosion du télétravail.

Récemment, une étude avait révélé que le simple fait de se promener dans un parc améliorait notre bien-être et notre mental. Toutefois, cela fait plusieurs années que les bienfaits du contact avec la nature sont étudiés. C’est le cas d’une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université Drexel et publiée sur le site de la National Library of Medecine.

Manger plus de fruits et légumes suite au contact avec la nature

L’étude en question porte sur le rapport entre alimentation plus saine et temps passé en extérieur. Les chercheurs ont interrogé des volontaires sur certaines de leurs habitudes. Cela comprend notamment le temps qu’ils passent dans des espaces verts et leurs habitudes alimentaires.

Ils ont alors constaté que les personnes ayant des sorties régulières dans la nature avaient une alimentation jugée plus saine. Entre autre, ils consommaient davantage de fruits et légumes.

Si cela peut être considéré plus simple pour les habitants de la campagne, les personnes vivant en ville sont aussi concernées. À partir du moment où elles ont un accès à un espace vert comme un parc ou une forêt, ils prennent aussi cette habitude.

Des promenades au grand air bientôt prescrites par les médecins ?

Dans l’idéal, les chercheurs recommandent d’être en contact deux heures par semaine avec un environnement naturel. D’ailleurs, ce contact avec la nature pourrait prendre des années à venir une autre dimension. En effet, des médecins canadiens peuvent déjà prescrire à des patients des promenades dans des espaces verts comme ordonnance.

Cette ordonnance atypique est justifiée car la nature n’a pas que des bienfaits sur notre alimentation. D’autres travaux ont démontré que la vue de la verdure réduirait les risques de dépression et de stress. Elle aiderait également à améliorer certaines de nos capacités cognitives. Mais si ces promenades semblent parfois mises de coté, la place de la nature dans la vie de chacun reste importante.

En 2015, un sondage révélait que 96% des Français voyaient dans un nature un lieu dédié « au bien-être et au ressourcement ». De plus, pour 89% d’entre eux, la nature est aussi un espace de loisirs. Se promener dans un parc, en forêt, dans la campagne ou au bord de la mer est donc primordial.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture