AccueilBien-etreTop 10 des remèdes de grand-mère contre les odeurs intimes

Top 10 des remèdes de grand-mère contre les odeurs intimes

Si vous souffrez de mauvaises odeurs intimes, des solutions simples peuvent y remédier. Découvrez 10 astuces et conseils pour les éliminer.

Les odeurs intimes vous mettent mal à l’aise ? On vous comprend ! Ces odeurs sont particulièrement désagréables et peuvent impacter votre confiance. Comment faire pour vous débarrasser des odeurs intimes ? Quels sont les remèdes qui fonctionnent ?

Voici notre top 10 des remèdes de grand-mère contre les odeurs intimes.

Top 10 des remèdes de grand-mère pour lutter contre les odeurs intimes

Bien évidemment, le vagin dégage des odeurs plus ou moins fortes. Il faut dire que c’est une zone du corps toujours enfermée. Toutefois, chez certaines femmes, ces odeurs peuvent être très dérangeantes.

Alors pour enfin vous débarrasser des odeurs intimes, adoptez ces astuces simples et ces bons réflexes.

L’hygiène est la priorité

Hygiène importante contre odeurs intimes

On ne vous apprend rien, il faut se laver quotidiennement. Sinon, ce n’est pas que votre vagin mais bien tout votre corps qui risque de dégager des odeurs désagréables.

Cependant, savez-vous comment faut-il se laver le vagin ?

Premièrement, il est préférable d’utiliser un savon au PH neutre. C’est une zone sensible qui a besoin de produits non agressifs pour la peau. Par ailleurs, ne cherchez pas à laver tout au fond de votre vagin. Cela détruirait les bonnes bactéries. Préférez un lavage au niveau des lèvres et en surface.

Enfin, n’abusez pas du lavage non plus. 2 lavages par jour grand maximum suffisent.

Éviter l’eau trop chaude

Les douches à plus de 39° peuvent causer des rougeurs et d'autres problèmes de peau

L’eau trop chaude peut être mauvaise. Utilisée trop souvent, elle abîme la peau et détruit les bonnes bactéries qui protègent votre vulve. Faites donc un effort sur la température de l’eau, mesdames. Même si vous aimez l’eau bien chaude, quelques degrés de moins seront les bienvenus.

S’essuyer le vagin correctement pour limiter les odeurs intimes

Bien s'essuyer aux toilettes

Après avoir uriné, pensez à vous essuyer du haut vers le bas de votre vagin. Dans l’autre sens, vous risquez de mélanger les bactéries de l’anus à celles du vagin. C’est alors que des mycoses et autres problèmes peuvent apparaître.

Changer régulièrement de protections en période de menstruation

Le congés menstruel permet aux femmes de se reposer en cas de règles très douloureuses

Les règles sont souvent malodorantes. Et plus elles sont stagnantes, plus elles sentent fort. Que vous mettiez des tampons, des serviettes, une cup ou des culottes menstruelles, il faut penser à changer régulièrement votre protection.

Vous mettez des tampons ou une cup ? Alors soyez d’autant plus vigilante. Ces méthodes de protection peuvent provoquer le syndrome du choc toxique. Changez donc de protection toutes les 6 heures maximum. Lavez bien la cup à chaque change.

Les symptômes du syndrome du choc toxique sont :

  • de la fièvre
  • des vomissements
  • des diarrhées
  • des risques de malaise
  • une forte fatigue
  • des maux de tête
  • des douleurs musculaires
  • des éruptions cutanées

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez un professionnel de santé très rapidement.

Uriner après un rapport sexuel

Uriner après un rapport sexuel

Lorsque vous faites l’amour, des bactéries peuvent atteindre l’urètre. Vous pouvez être sujet à une mycose. Pour éviter cela, il vous suffit d’uriner après le rapport.

Par ailleurs, faire pipi après le sexe permet d’évacuer le sperme encore présent. Ce dernier a un PH alcalin, alors que chez la femme, le PH est acide. Lorsque les deux entrent en contact, le PH naturel du vagin est modifié et l’odeur peut devenir désagréable.

Pensez donc à laver la zone également pour éviter ce désagrément.

Faire prendre l’air à ses parties intimes

Nudité limite les odeurs intimes

Le vagin est une zone qui reste constamment enfermée. Vous êtes chez vous ? N’hésitez pas à rester nue. Pour sortir, préférez les culottes en coton et des vêtements amples surtout en été.

Faire respirer ses parties intimes ne peut qu’aider à limiter les odeurs.

Manger des yaourts

Yaourts bons contre les odeurs intimes

Rappelez-vous, il y a de bonnes bactéries dans le vagin. Les probiotiques aident à maintenir l’équilibre de la flore vaginale. Les yaourts sont remplis de probiotiques, n’hésitez donc pas à en consommer lors de vos repas et/ou en en-cas.

Réagir en cas d’odeur de poisson

Votre vagin sent une odeur de poisson ? Vous pouvez maudire la bactérie Gardnerella vaginalis. Cette dernière est constamment présente dans votre vagin. Cependant, en trop grande quantité, la flore vaginale est déséquilibrée.

La bactérie provoque alors :

  • une forte odeur de poisson
  • des irritations
  • une quantité importante de pertes vaginales

Vous êtes atteinte par la bactérie ? Pas de panique ! Consultez un médecin qui vous prescrira l’antibiotique adéquat. Le traitement et quelques précautions vous aideront à lutter contre la bactérie.

Réagir en cas d’odeurs intimes de plâtre

Votre vagin dégage une odeur de plâtre ? Vous êtes touchée par la trichomonase. C’est une infection sexuellement transmissible.

Rassurez-vous, elle se traite bien, grâce à des antibiotiques, et elle n’est pas grave.

Toutefois, elle provoque des symptômes tels que :

  • une odeur de plâtre
  • des pertes jaunâtres ;
  • une irritation ;
  • des démangeaisons.

Attention, votre partenaire sexuel doit également traiter l’infection.

Consulter si les odeurs intimes persistent

Consultation gynécologue contre odeurs intimes

Vous avez suivi tous les conseils à la lettre, mais rien n’y fait. Vous êtes sujette aux odeurs intimes et vous n’avez plus de solutions. Dans ce cas, le meilleur remède reste de consulter un gynécologue. Il pourra sans doute déterminer la cause de ces odeurs et vous aider à les traiter.

Conclusion

Les odeurs intimes sont particulièrement gênantes au quotidien. Mais ne soyez pas inquiète, dans la plupart des cas, c’est un problème qui se traite très bien. Souvent, il s’agit d’un déséquilibre de la flore vaginale. En étant un peu plus attentive aux gestes quotidiens, vous devriez voir une amélioration.

N’hésitez pas à suivre notre top 10 des remèdes de grand-mère contre les odeurs intimes.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture