AccueilBien-etrePour soulager le stress et l'anxiété, apprenez ou jouez du piano

Pour soulager le stress et l’anxiété, apprenez ou jouez du piano

Une étude britannique met en lumière les vertus jusque là méconnues du piano sur notre santé mentale et nos fonctions cognitives.

Jour d’un instrument de musique est plus qu’une simple activité. En effet, elle possède des bienfaits reconnus sur notre cerveau et notre santé mentale. Le simple fait d’écouter de la musique invite à l’évasion et permettrait d’augmenter notre productivité. Et chez les enfants, l’apprentissage d’un instrument facilite le développement des capacités cognitives. 

Toutefois, ces études portaient sur l’écoute ou la pratique d’un instrument sans citer d’instrument avec des vertus spécifiques. Or, une récente étude menée au Royaume-Uni a démontré que le piano pourrait aider à développer les capacités cognitives. Mieux encore, il contribuerait à réduire certains états mentaux négatifs.

L’étude en question a été publiée le 22 novembre 2022 dans la revue Scientific Reports.

Une forme d’apaisement apportée par la pratique du piano

Pour cette étude, les chercheurs ont fait appel à 31 volontaires qui ont été divisés en 3 groupes. Le premier groupe avait reçu comme directive d’apprendre à jouer du piano.

Pour cela, ils prenaient des leçons hebdomadaires d’une heure. Les chercheurs précisent qu’ils étudient deux compositeurs en particulier (Verdi et Bach) mais cette donnée ne semble pas avoir eu d’influence particulière sur les résultats de l’étude.

Puis le deuxième groupe avait reçu comme consigne d’écouter de la musique au piano régulièrement. Enfin, le troisième groupe était un groupe témoin et n’avait pas reçu de consigne. Plusieurs semaines plus tard, les chercheurs ont analysé le comportement et la santé mentale des volontaires.

Or, les joueurs de piano (y compris les débutants) étaient moins stressés que les autres. Ils étaient également moins anxieux et les dépresseifs présentaient moins de symptômes qu’au début de l’expérience.

Un exercice qui développe également le sens de l’observation et les capacités d’écoute

Mes les effets bénéfiques du piano ne se imitent pas à la santé mentale. Toujours dans le cadre de cette expérience, les chercheurs ont également analysé les capacités cognitives des 3 groupes de volontaires. Ceux-ci se sont basés sur des taches quotidiennes comme conduire ou se repérer au cœur d’une ville.

Or, il ressort que les personnes ayant appris à jouer du piano étaient plus à l’aise avec ces taches. Elles étaient plus réactives, avaient un meilleur sens de l’observation et captaient plus facilement certains sons. La pratique du piano pourrait donc contribuer à entretenir ces facultés aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture