AccueilSante des enfantsNe pas assez dormir peut nuire aux capacités d'apprentissage des enfants

Ne pas assez dormir peut nuire aux capacités d’apprentissage des enfants

Une étude du Conseil Scientifique de l’Éducation Nationale tire la sonnette d’alarme sur l’importance du sommeil chez les enfants et les adolescents.

Pour que les enfants grandissent bien, quelques règles sont répétées au quotidien. Les campagnes de prévention rappellent l’importance d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière. Il est aussi recommandé de contrôler le temps passé devant les écrans et de l’adapter en fonction de l’âge des enfants.

Cependant, le sommeil est souvent mis de coté par les parents et les campagnes de prévention. Pour bien grandir, un enfant âgé entre 6 et 12 ans a besoin de 9 à 12 heures de sommeil par jour.

Chez les adolescents, une bonne nuit de sommeil doit faire au minimum 8 heures. Or, c’est loi d’être le cas et cela a plusieurs répercussions sur la santé des enfants.

Un impact négatif sur la croissance, la concentration, le système immunitaire et les émotions

Dans un premier temps, l’étude du CESN rappelle à quel point une bonne hygiène du sommeil est primordial chez les jeunes. En effet, le sommeil ne contribue pas uniquement à reposer le corps. L’hormone de croissance est sécrétée à son plus haut niveau pendant la phase de sommeil profond.

Bien dormir aide également l’organisme à se préparer en cas d’infection. En cela, il contribue au bon fonctionnement et au renforcement du système immunitaire des enfants. Un sommeil suffisant permettrait également aux enfants de mieux réussir les examens ou contrôles, ainsi que de mieux apprendre.

Or, le CSEN signale qu’environ 30% des enfants ne dorment pas suffisamment. Pire encore, ce chiffre grimpe à 70% chez les adolescents. Plusieurs éléments sont mis en cause dans ce manque de sommeil. Les plus fréquents sont une heure tardive de coucher, des cours commençant trop trop mais aussi une exposition aux écrans juste avant de dormir.

Comment agir pour améliorer le sommeil des enfants ?

Face à ces chiffres alarmants, le CSEN propose la mise en place de nouveaux outils à destination des écoles. Tout d’abord, il souhaite mettre en place des leçons dédiées au sommeil et à son importance. Ces leçons (8 au total) seraient enseignées aux élèves de CP, de CE1 et de CE2.

Ensuite, il souhaite rappeler l’importance de la sieste dans les classes de maternelle. Même si elle n’est pas obligatoire notamment dans les grandes sections, il est important de respecter le rythme de chaque enfant. En cela, le CSEN souhaite que les écoles mais aussi les parents respectent une certaine souplesse et une adaptation appropriée chez les enfants âgés de 2 à 6 ans.

Enfin, il recommande de décaler l’heure de début des cours pour les adolescents. D’après certaines études, commencer les cours plus tardivement en respectant les levers tardifs des ados renforcerait leurs performances et leurs capacités d’apprentissage.

Le dossier complet publié à ce sujet est consultable en ligne sur le site officiel du CSEN.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture