AccueilSante des enfantsAttention aux dangers des écrans pour les moins de 2 ans

Attention aux dangers des écrans pour les moins de 2 ans

Une étude alarmante révèle que près de 80% des parents Français exposent les tout-petits aux écrans. Pourtant, cela est très nocif pour eux.

Aujourd’hui, les écrans sont partout et à la disposition de tous dès le plus jeune âge. S’ils constituent une part importante de notre vie, utiliser les smartphones et les tablettes n’est pas sans risques pour les mineurs. Chez les adolescents, trop utiliser le smartphone et notamment les réseaux sociaux entrainerait l’apparition de tics. 

Mais les dangers des écrans sont encore plus importants chez les enfants de moins de 2 ans. En février 2022, l’Observatoire de la Parentalité et de l’Éducation Numérique et l’Unaf alarmaient déjà les parents. En effet, un rapport de l’époque indiquait que 40% des enfants de moins de 2 ans étaient déjà exposés aux écrans. 

Cependant, un nouveau rapport vient compléter celui-ci et il témoigne d’une situation encore plus inquiétante. Une grande étude publiée par l’Ined et l’Inserm révèle que 80% des parents ne respecteraient pas les recommandations liées aux écrans pour les tout-petits. 

De nombreux risques pour la santé et le développement si l’activité n’est pas encadrée

L’enquête portait sur les pratiques des parents en matières d’écrans mais également leurs propres activités et rapports aux écrans. Or, les parents qui passent beaucoup de temps devant la télé ou les écrans sont plus susceptibles de laisser les tout-petits faire de même. À l’inverse, les parents aimant lire ou aller au musée respectent les recommandations émises par les autorités de santé.

Ces recommandations ne sont pas là pour gêner les parents mais bien pour contribuer au bon développement de l’enfant. En effet, les enfants de moins de 3 ans n’ont pas conscience de l’impact d’un écran. Ils entendent des sons et voient des images colorées bouger. Or, nos smartphones, nos tablettes et même la télévision peuvent avoir des conséquences désastreuses.

Parmi les risques évoqués, on trouve un retard dans l’apprentissage de la parole, des troubles du sommeil, des troubles de l’attention et des problèmes de surpoids à cause du manque d’activité. 

Un slogan à retenir : « Pas d’écrans avant 2 ans » voire même 3 ans d’après le CSA

Pour permettre aux enfants de grandir correctement, il est recommandé de ne pas les exposer aux écrans avant l’âge de 2 ans. En 2009, le CSA est même allé plus loin en recommandant d’éviter les écrans avant l’âge de 3 ans.

Cependant, ces recommandations seraient plus difficiles à suivre car un facteur joue énormément : la situation familiale. Parents divorcés, avec un faible niveau d’étude ou immigrés sont plus susceptibles de céder. Néanmoins, les études démontrant les méfaits des écrans sur la santé des tout-petits se multiplient.

Dès deux ans, il est donc primordial de rester aux cotés de l’enfant quand il utilise un smartphone ou une tablette. Il faut également réglementer cette utilisation et la limiter à moins de 30 minutes par jour.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture