AccueilSante des enfantsL'apparition de tics chez les ados causée par trop de réseaux sociaux ?

L’apparition de tics chez les ados causée par trop de réseaux sociaux ?

Les ados aiment passer du temps sur les réseaux sociaux. Mais cela pourrait développer chez eux des troubles du comportement ou tics.

Les réseaux sociaux ont bouleversé notre quotidien, notamment celui de nos ados. Avec Tiktok, Twitter ou Instagram, ils disposent d’heures de divertissement et de nouveaux contenus tous les jours. Certains de ces réseaux développent la créativité et permettent de rester en contact avec leurs amis. Mais les ados peuvent passer beaucoup de temps sur ces réseaux sociaux. Cependant, cette exposition prolongée n’est pas sans conséquence.

Une étude menée par l’Université de Bordeaux est en cours en France. Celle-ci vise à déterminer les effets des réseaux sociaux sur la santé des plus jeunes. Si celle-ci est toujours d’actualité, une autre étude a révélé une conséquence inattendue de cette exposition aux réseaux. Elle a démontré que passer trop de temps sur Tiktok, Twitter ou autre génère des tics chez certains ados.

Une surexposition qui se traduit par des symptômes physiques

Cette étude préliminaire a été publiée le 28 février dernier dans la revue spécialisée de l’American Academy of Neurology. Son but premier était d’étudier le comportement de 20 adolescents souffrant de tics. Les volontaires avaient entre 11 et 21 ans et souffraient tous de tics physiques incontrôlables. Ces tics pouvaient être de différentes natures : gestes non maîtrisés, cris…

En parallèle, les chercheurs ont voulu en savoir plus sur les habitudes des volontaires . Ils ont questionné les adolescents sur leurs habitudes avec les réseaux sociaux. Ils ont alors découvert que 90% d’entre eux passaient plus de temps que d’habitude sur les réseaux sociaux.

Les deux tiers des adolescents questionnés passaient plus de 6 heures par jour sur leurs réseaux sociaux. Et d’après la moitié d’entre eux, cette surexposition serait liée à l’apparition de leurs tics. Or, les chercheurs ont remarqué que plus les jeunes passaient de temps sur les réseaux, plus leurs tics étaient graves et répétés.

Des tics et une surexposition aux origines diverses

D’après les premiers retours, cette surexposition et l’apparition des tics seraient liés au stress. Or, les ados ont été confrontés à de multiples situations stressantes ces dernières années. Sans compter le quotidien au collège ou au lycée, les confinements ont bouleversé les adolescents et leurs habitudes.

Mais au delà du stress généré par les événements de 2020 et 2021, d’autres éléments pourraient avoir une influence sur cette multiplication de tics. En mars 2022, une enquête a ainsi été ouverte aux États-Unis pour enquêter sur les algorithmes et stratégies du réseau social. Celui-ci pousserait les utilisateurs à rester plus longtemps sur la plateforme, créant un danger de plus pour les jeunes utilisateurs.

Malgré tout, cette étude préliminaire reste pour le moment insuffisante. D’autres études doivent être menées sur le sujet pour savoir quel est l’impact des réseaux sociaux sur la santé des adolescents.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture