AccueilSante des enfantsLa violence à la télévision impacterait la santé des enfants sur plusieurs...

La violence à la télévision impacterait la santé des enfants sur plusieurs années

Une étude suggère que voir des images violentes à la télévision pendant l’enfance entrainerait des séquelles jusqu’à l’adolescence.

L’exposition aux écrans est un sujet délicat quand il concerne les plus jeunes. De nombreuses études ont déjà révélé qu’il ne fallait pas laisser les moins de 2 ans approcher des écrans. Mais à partir de 3 ans, les enfants peuvent commencer à interagir avec une tablette ou regarder la télévision.

Si cette utilisation doit toujours être encadrée et limitée dans le temps, de nombreux parents ignorent souvent ces recommandations. De fait, les enfants peuvent être confrontés à des images inappropriées ou violentes. Cela peut même concerner le simple fait de regarder les informations le soir.

Or, les images violentes vues par les très jeunes enfants causeraient de nombreux problèmes psychologiques, aussi bien au niveau personnel que scolaire. C’est ce qui ressort d’une étude canadienne publiée dans le Journal of Developmental and Behavioral Pediatrics.

Une violence qui impacte le comportement à l’école sur près de 10 ans

Cette étude a observé pendant plusieurs années des enfants nés entre 1997 et 1998. Dans un premier temps, les chercheurs ont demandé aux parents si les enfants regardaient la télévision entre leurs 3 ans et leurs 4 and et demi. Certains critères comme la violence des images vues ont été pris en compte.

Puis les chercheurs ont interrogé parents et enseignants quant au caractère des enfants à leurs 12 ans. Cela incluait leur participation à l’école, leur motivation ou leur évolution psychologique. Afin d’avoir le plus d’informations possibles, les chercheurs ont aussi interrogé les enfants directement.

Enfin, ils ont rassemblé ces données. Or, il ressort que les enfants ayant vu des images violentes très jeunes avaient un comportement différent. À 12 ans, ils étaient moins actifs en classe et avaient moins envie de réussir leur année scolaire. De plus, ils seraient davantage susceptibles de souffrir de détresse émotionnelle pendant le reste de leur adolescence.

Une mauvaise perception du monde causée par la télévision ?

Cependant, ce ne serait pas la seule conséquence sur la santé des enfants. les images violentes à la télévision, qu’elles soient réelles ou fictives, impacterait leur perception du monde.

Avant un certain âge, ils ne font pas la différence entre ce qui est réel et ce qui est faux. Si un enfant de 3 ans voit une bagarre, il peut immédiatement penser que c’est la seule manière de résoudre des conflits. Dans les séries, les créatures imaginaires et les situations peuvent générer de la peur et du stress vis à vis du monde extérieur.

Il est donc primordial chez les plus jeunes de sélectionner des programmes adaptés. Mais surtout il faut rester auprès de l’enfant quand il regarde la télé et limiter le temps de visionnage en fonction de son âge.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture