AccueilSante des enfantsLes sports d'équipe bons pour la santé mentale des enfants

Les sports d’équipe bons pour la santé mentale des enfants

Si les sports d’équipe sont bénéfiques sur le plan social, ils se seraient également sur le mental des plus jeunes.

Football, basket-ball ou rugby, les sports d’équipe peuvent être pratiqués dès le plus jeune âge. D’ailleurs, les pédiatres comme les parents y voient de nombreux avantages. En effet, ce type de sport apprend à l’enfant à développer l’esprit d’équipe.

Sur le plan social, il lui permet également de faire de nouvelles rencontres et ainsi d’atténuer la timidité. Mais les sports d’équipe aideraient aussi à savoir quel rôle a chaque enfant au sein d’un groupe. Cela permettrait de détecter dès l’enfance les leaders, ceux capables de résoudre les conflits…

Cependant, l’impact psychologique des sports d’équipe a rarement fait l’objet d’études. Plus précisément, l’influence ou non des sports d’équipe sur la santé mentale n’était pas étudiée jusqu’alors. Cela a récemment été corrigé par la California State University. Ses chercheurs se sont penchés sur cette question et l’étude a récemment été publiée dans la revue Plos One.

Pratiquer des sports d’équipe pour limiter les risques de dépression ou d’anxiété

Pour cette étude, les chercheurs ont fait appel à des milliers de parents. Ils avaient pour mission de remplir un questionnaire concernant la santé mentale de leur enfants et ses activités. Entre autre, ils devaient renseigner si l’enfant avait des problèmes d’attention, était en retrait par rapport aux autres ou souffrait de problèmes mentaux plus graves.

Plus précisément, les chercheurs voulaient savoir si les enfants présentaient déjà des signes de troubles comme la dépression ou l’anxiété. Puis ils ont comparé ces données avec d’autres informations générales sur les loisirs de l’enfant. Le sport était dans le cadre de cette étude une donnée clé.

Au total, les chercheurs ont réuni les questionnaires de plus de 11 enfants âgés de 9 à 13 ans. Il ressort de leurs analyses que les sports d’équipes ont un impact positif sur la santé mentale des enfants. Entre autre, ils sont moins exposés à l’anxiété et la dépression que les autres enfants. Mais l’étude a aussi révélé un autre problème.

Des problèmes mentaux aggravés par les sports individuels ?

En effet, l’étude pointe du doigt les sports individuels. S’ils restent bons pour garder les enfants en bonne santé physique, ces sports ont un plus gros impact sur le mental. Entre autre, les enfants sont davantage confrontés à la compétition et au désir d’être premier. 

Cela aurait pour conséquence d’aggraver les problèmes mentaux et d’augmenter les chances d’être exposé à l’anxiété ou la dépression. Mais les chercheurs signalent que cela ne concerne qu’une catégorie d’enfants. En effets, seuls ceux qui ne pratiquent que des sports individuels sont concernés.

Si votre enfant pratique un sport individuel, il est donc conseillé de l’inviter à jouer à des sports collectifs avec d’autres enfants.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture