AccueilSante des enfantsLes bouées de cou dangereuses pour les enfants ?

Les bouées de cou dangereuses pour les enfants ?

Un rapport américain publié en juin 2022 dresse des conclusions alarmantes sur les bouées de cou pour bébé, notamment au niveau sécurité.

L’été est la saison où les noyades sont les plus fréquentes. En 2021, Santé Publique France révélait dans un communiqué que 148 noyades accidentelles avaient été recensées. Sur ces 1 480 noyades, 22% d’entre elles concernaient des enfants.

En piscine ou au bord de la mer, la protection est indispensable surtout chez les plus jeunes. Pour permettre aux enfants de profiter des joies de l’eau, plusieurs dispositifs existent : brassards, gilets de flottaison, bouées…

Or, la FDA (Food and Drug Administration américaine) met en garde les parents dans un communiqué. Un des dispositifs disponibles sur le marché serait dangereux pour les tout-petits : les bouées de cou.

Des bouées de cou qui peuvent étouffer ou blesser le bébé

Utilisée à la piscine ou pendant le bain, la bouée de cou est un dispositif gonflable. Celui-ci est placé juste au niveau du cou pour garder la tête du bébé hors de l’eau. Ainsi, il est censé se déplacer librement dans l’eau sans risquer la noyade.

Mais d’après le communiqué de la FDA, l’utilisation de ces bouées de cou n’est pas sans risques. Des dispositifs trop serrés ou ne répondant pas aux normes ont déjà blessé des enfants. Ils pourraient provoquer des lésions et des entailles sur la zone du cou.

Pire encore, si la bouée est trop serrée, elle peut étouffer l’enfant. À l’inverse, si elle n’est pas assez serrée, l’enfant peut glisser et se noyer.

Un produit qui ne remplace pas la surveillance et les dispositifs homologués

Le communiqué de la FDA reste un outil préventif à destination des parents, mais également des professionnels de santé et des soignants. En effet, aux États-Unis, le dispositif est utilisé en thérapie aquatique.

Des enfants en bas-âge souffrant de spina-bifida, du syndrome de Down ou de paralysie cérébrale en ont déjà profité. Cependant, plusieurs professionnels de santé comme Sarah Denny, pédiatre au Nationwide Childrens Hospital de Columbus, sont inquiets.

Dans une interview, elle a rappelé qu’il « n’existe aucune donnée à l’appui de ces flotteurs pour le cou ». Elle complète en précisant que « lorsqu’il s’agit de sécurité aquatique, rien de gonflable n’est considéré comme un outil de sécurité aquatique. Nous avons des vêtements de flottaison individuels et des gilets de sauvetage approuvés par les garde-côtes américains que nous pouvons recommander. Mais aucun d’entre eux n’est un objet qu’un enfant mettrait autour de son cou ».

Proposés dans le commerce et en ligne, les bouées de cou peuvent donc être dangereuses. Les professionnels rappellent donc que rien ne remplace une baignade encadrée et surveillée par un adulte.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture