AccueilBien-etreLe changement d'heure, mauvais pour la santé ?

Le changement d’heure, mauvais pour la santé ?

En mars et en octobre, le changement d’heure nous permet de gagner ou de perdre une heure. Mais est-il bon pour notre corps ?

Rendez-vous semestriel mis en place par un décret de 1975, le changement d’heure rythme le quotidien des Français. À l’origine, cette démarche visait à faire des économies d’énergie quand les jours rallongeaient. Cependant, celle-ci pourrait bien disparaître dans les années à venir.

Encore pratiqué en 2022, le premier changement d’heure de l’année a eu lieu dans la nuit du 26 au 27 mars. Le changement marque le passage à l’heure d’été. Cela fait que nous dormons une heure de moins. Or, cette modification légère de notre cycle de sommeil pourrait avoir des conséquences sur notre horloge biologique.

Ce rituel a récemment fait l’objet d’un billet publié sur le site de l’Inserm le 25 mars 2022. Il alerte notamment sur les effets négatifs de ce rituel sur notre cycle de sommeil.

Une adaptation parfois difficile pour notre organisme lors du passage à l’heure d’été

L’un des deux changements d’heure est plus particulièrement concerné par ces effets néfastes : l’heure d’été. Le fait de passer de 2h à 3 h du matin fait que nous perdons tous une heure de sommeil. Cela fait que notre organisme est déboussolé et a moins de temps pour se reposer.

De plus, il faudrait compter environ 3 semaines pour que notre organisme s’habitue au changement. D’ailleurs, certains spécialistes estiment que le changement est plus difficile à encaisser qu’un décalage horaire causé par un voyage.

Ce décalage se traduit par plusieurs symptômes temporaires. Parmi ces symptômes, on trouve des troubles de l’attention, des sautes d’humeur ou encore une baisse de la productivité. 

Un changement d’heure qui n’est pas ressenti de la même manière

Les effets d’un changement d’habitude sur notre horloge biologique varient beaucoup selon les individus. Certains personnes peuvent très bien le vivre mais beaucoup de personne ont du mal avec cette transition.

Or, le changement d’heure peut profondément impacter les adolescents ou encore les travailleurs de nuit. Enfin les personnes ayant de base des troubles du sommeil peuvent aussi être impactés. Cela fait que la question de la bonne heure à adopter fait débat.

Avec la potentielle suppression du changement d’heure, les différents États européens devront déterminer l’heure à conserver. Cependant, les scientifiques ont un avis bien tranché sur la question. Ils estiment que l’heure d’hiver est meilleure pour notre santé. En effet, celle-ci ce rapproche le plus de l’heure physiologique et donc d’un cycle de 24 heures.

Néanmoins, il faudra attendre la décision du Conseil Européen sur le sujet pour déterminer si le changement est vraiment supprimé et quelle heure sera conservée.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture