AccueilBien-etreTout savoir de la greffe de cheveux

Tout savoir de la greffe de cheveux

La greffe de cheveux est une procédure médicale qui peut offrir un traitement efficace pour la perte de cheveux chez l’homme et la femme. Elle peut corriger des niveaux de perte de cheveux légers à modérés et fournir des résultats durables.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

pourquoi réaliser greffe de cheveux

La greffe de cheveux consiste à prélever des unités folliculaires (groupe de 1 à 4 cheveux) chez le patient et à les implanter dans les zones chauves ou clairsemées. Les follicules peuvent être prélevés directement sur la tête du patient ou dans d’autres parties du corps. Les follicules prélevés sont ensuite placés dans une zone chauve de la tête, généralement au sommet de la tête, à l’arrière ou sur les côtés, pour offrir une apparence naturelle.

Pour la plupart des patients, la greffe de cheveux est une excellente solution pour la perte de cheveux et peut fournir des résultats naturels et durables. De plus, il n’y a pas d’effets secondaires graves associés à la procédure. Cependant, certaines personnes peuvent éprouver des effets secondaires mineurs tels qu’une légère douleur, des rougeurs et des ecchymoses, qui disparaissent généralement en quelques jours.

Combien ça coûte ?

Les coûts varient en fonction de la méthode et de la quantité de cheveux à implanter. En moyenne, une greffe de cheveux sur Paris est estimée entre 3000 et 5000 euros. Toutefois, le prix exact dépendra du nombre de greffons nécessaires et du type de greffe. Il est donc conseillé de consulter un professionnel comme cet expert sur le sujet pour obtenir une estimation précise et éviter les surprises.

Pertes de cheveux : les causes

Pertes de cheveux : les causes

Les pertes de cheveux sont un phénomène très courant qui peut être causé par de nombreux facteurs.

Les changements hormonaux sont l’une des principales causes de perte de cheveux chez les femmes. Ils peuvent être causés par la grossesse, l’accouchement, la ménopause ou des changements dans les niveaux d’œstrogène. Les femmes qui prennent des médicaments hormonaux peuvent également souffrir de pertes de cheveux. Les changements hormonaux peuvent provoquer une chute d’environ 40 % des cheveux.

Le vieillissement est également une cause fréquente de perte de cheveux. Les personnes âgées peuvent perdre jusqu’à 50 % des cheveux. Les personnes âgées peuvent également souffrir de pertes de cheveux dues à des carences alimentaires et à la déshydratation.

Les personnes avec une mauvaise alimentation peuvent souffrir de carences en vitamines et en minéraux qui sont essentiels à la santé des cheveux et à leur croissance.

La mauvaise circulation sanguine peut réduire l’apport de nutriments et de sang aux follicules pileux et entraîner une perte de cheveux.

Les infections fongiques peuvent entraîner une chute excessive des cheveux. Les troubles auto-immuns, tels que le lupus et la sclérodermie, peuvent également endommager le follicule pileux et entraîner une chute excessive des cheveux.

Enfin, l’utilisation excessive de produits chimiques et des produits capillaires peut entraîner une irritation et un dessèchement qui peuvent provoquer une perte de cheveux.

Des résultats probants ?

Pertes de cheveux  greffer resultats.jpeg

En règle générale, les greffes de cheveux sont très efficaces et permettent de retrouver une chevelure abondante et naturelle. Les taux de réussite varient généralement entre 80 et 95%. Les résultats de la greffe de cheveux sont généralement visibles en quelques mois et peuvent durer plusieurs années. De plus, il ne nécessite pas de soins supplémentaires, et les cheveux transplantés peuvent être traités et coiffés comme les cheveux naturels.
Bien que ces taux soient très élevés, il est important de préciser que le taux d’échec peut atteindre 10 à 20%. Dans certains cas, les résultats peuvent ne pas être satisfaisants ou le processus peut être compliqué par des complications médicales.

Certains médecins recommandent aux patients de suivre des traitements adjuvants pour améliorer le taux de réussite. Ces traitements adjuvants comprennent des médicaments, des suppléments nutritionnels et des thérapies naturelles. Ils peuvent s’avérer très efficaces pour améliorer la santé et l’apparence des cheveux.

Des contre-indications ?

Les contre-indications à la greffe de cheveux peuvent être d’ordre général ou liées à la technique choisie. Parmi les contre-indications générales, on peut citer la grossesse et l’allaitement, ainsi que certaines conditions médicales telles que l’insuffisance rénale ou cardiaque, le diabète, l’anémie, l’hépatite ou le cancer.
D’autres contre-indications plus spécifiques peuvent être liées à la technique choisie, comme une infection active, une sensibilité accrue à la zone traitée, une cicatrice enflammée, etc…

Les contre-indications peuvent également être liées à l’âge et à l’état de santé des patients. En effet, les personnes âgées ou celles qui souffrent de maladies chroniques sont plus à risque d’avoir des complications lors de ces interventions. De plus, les patients qui prennent des médicaments ou des suppléments spécifiques peuvent également être contre-indiqués.

Avant de se lancer dans ces interventions, il est important de consulter un professionnel qualifié pour obtenir des conseils et des informations précises. Une fois les contre-indications évaluées, le patient peut prendre une décision éclairée et être sûr de bénéficier des meilleurs résultats possibles.

Les dernières actualités
Pour continuer la lacture