AccueilSante des enfantsDe nouvelles mesures recommandées par les pédiatres pour le sommeil des bébés

De nouvelles mesures recommandées par les pédiatres pour le sommeil des bébés

Des pédiatres américains donnent des conseils pratiques aux parents pour éviter la mort subite du nourrisson pendant le sommeil.

La mort subite du nourrisson ou MSN est un syndrome qui terrifie les futurs et jeunes parents. Ce décès prématuré a toujours pour origine un problème survenant principalement pendant le sommeil de l’enfant. En France, on estime qu’entre 100 et 300 enfants meurent chaque année à cause d’un souci pendant qu’ils dorment.

Mais le plus inquiétant est que la MSN peut concerner tous les enfants, notamment s’ils sont en bonne santé. Jusqu’à l’âge d’un an, les parents doivent donc être très vigilants à l’heure du coucher. Face à l’inquiétude des parents et les dangers du sommeil,  l’American Academy of Pediatrics a décidé d’agir.

En effet aux États-Unis, plus de 3 500 bébés meurent chaque année dans leur sommeil. L’association de pédiatres américains a donc mis en ligne dans la revue Pediatrics une liste de recommandations destinées à limiter les risques de décès prématuré. 

Aider l’enfant à adopter une bonne position

Pour que l’enfant dorme en sécurité, les pédiatres recommandent tout d’abord de placer l’enfant sur le dos. Dormir sur une surface bien plane et dans cette position garantit une sécurité optimale. Mais attention car même si le bébé est bien positionné, il faut prendre en compte d’autres éléments.

Tout d’abord, le bébé doit dormir seul. C’est à dire qu’il doit être installé seul dans un berceau ou un lit-parapluie. Le lit doit être vide et donc ne pas contenir de peluches, de couvertures ou de tour de lit. Ces objets peuvent tomber sur l’enfant et l’étouffer dans son sommeil.

Enfin, le nourrisson doit dormir dans son propre espace et pas dans le même lit que ses parents. Un mauvais mouvement pourrait causer un coup à l’enfant et augmenter ses risques de décès prématuré. En revanche, le lit du nourrisson doit être installé dans la même pièce que le lit des parents afin de réagir rapidement si nécessaire.

Les habitudes à bannir en lien avec le sommeil du nourrisson

En plus de ces réflexes à adopter, l’American Academy of Pediatrics invite aussi les parents à arrêter certains comportements.

En premier lieu, ils demandent aux parents de ne pas laisser les bébés dormir dans une poussette, un siège-auto ou un porte-bébé. Ceux-ci peuvent augmenter les risques de décès prématuré, en particulier chez les enfants de moins de 4 mois. D’ailleurs, faire dormir bébé sur un espace trop moelleux (canapé, fauteuil…) multiplierait par 67 les risques de décès.

Dans un second temps, ils invitent aussi les parents à agir quand l’enfant est éveillé. Pour éviter le syndrome de la tête plate, ils demandent de placer l’enfant sur le ventre en journée. Cela favoriserait également le développement de la motricité à partir d’un certain âge. Enfin, si vous êtes parents, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pédiatre pour obtenir plus d’informations sur le sujet.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture