AccueilSante des enfantsAttention à l'exposition au soleil chez les enfants

Attention à l’exposition au soleil chez les enfants

Alors que les vacances commencent, l’Institut National du Cancer publie un communiqué pour rappeler les dangers du soleil chez les enfants.

L’été est la période où nous nous exposons le plus au soleil. À la plage, à la montagne ou dans notre jardin, la peau doit être bien protégée des UV. Cela permet notamment d’éviter les risques de cancer de la peau. Or, de nombreux parents ignorent que la peau des enfants et des adolescents est très fragile face au soleil.

Face aux dangers du soleil souvent minimisés, l’Institut National du Cancer a publié le 5 juillet 2022 un communiqué de presse. Son objectif : rappeler aux parents les bons gestes face au soleil. À terme, le but est d’éviter de multiplier les risques de cancer de la peau chez les enfants.

Que faut-il faire pour bien protéger un enfant du soleil ?

Pour que la peau des enfants et des adolescents soit bien protégée, il y a 3 consignes à respecter. La première est de chercher autant que possible des coins d’ombre. Ils peuvent être naturels ou créés grâce à des parasols, des tentes de plage…

La deuxième consigne à connaître est de ne pas s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h). Enfin, la dernière consigne est de porter vêtements couvrants et protections.

Cependant, ces consignes sont valables à tout âge. Appliquer de la crème solaire avec un indice de protection élevé est également préconisé. Elle doit d’ailleurs être renouvelée toutes les deux heures ou après chaque baignade. Toutefois, beaucoup de parents pensent à tort que la peau des enfants est plus résistante face aux UV.

Plus de 5 fois plus de mélanomes diagnostiqués en moins de 30 ans

Mais en réalité, la peau des enfants est bien plus fragile que celle des adultes. Elle est d’ailleurs encore très sensible pendant l’adolescence. Cela est du à une pigmentation encore immature, ce qui facilite les coups de soleil.

Pourtant, l’Institut National du Cancer révèle un chiffre inquiétant dans son communiqué. Suite à une enquête, il ressort que « Près de la moitié des sondés (45%) pensent même qu’il n’y a pas de période plus dangereuse que d’autres ». Pire encore, 58% des personnes interrogées pensent que mettre régulièrement de la crème solaire est suffisant pour protéger la peau.

Or, plus la peau d’un enfant est exposée au soleil, plus il a de chances d’avoir des mélanomes. D’après l’institut, le nombre de mélanomes diagnostiqués a été multiplié par 5 depuis 1990. D’ailleurs, 80% des cancers de la peau ont pour origine une exposition trop importante aux UV. Le communiqué vise donc à éveiller les consciences et à agir dès l’enfance pour préserver la peau autant que possible.

Nathalie
Nathalie
Docteur en médecine général et titulaire d'un MBA Marketing et communication àl'IAE de Paris (Sorbonne Business School).
Les dernières actualités
Pour continuer la lacture