Cancer du cerveau, l’espoir…


ANNONCES

Le dichloroacétate (DCA), un médicament générique habituellement utilisé pour traiter les troubles métaboliques, représente aujourd’hui une lueur d’espoir dans le traitement de certaines tumeurs du cerveau.

En effet une équipe de chercheurs de l’Université de l’Alberta a dévoilé cette semaine, suite à une étude effectuée sur 5 patients en phase terminale de cancer du cerveau, que les tumeurs avaient réagi au médicament en changeant leur métabolisme.


ANNONCES

Pour 4 de ces patients il a été observé que tumeur ne s’étendait plus après 15 mois de traitement. Pour 3 d’entre-eux la tumeur a rétréci, pour un autre elle a cessé de croître.

Il va de soi qu’il est encore bien trop tôt pour crier victoire. De nombreuses études seront encore nécessaires pour confirmer ou infirmer ces résultats plus qu’encourageants.

Le docteur Evangelos Michelakis, l’un des auteurs de cette étude a d’ailleurs déclaré “Étant donnée la petite envergure de cette étude, on ne peut pas faire davantage de spéculations (…) ces premiers résultats sont suffisants pour créer suffisamment d’enthousiasme, d’inspiration et d’élan pour poursuivre les recherches, ce qui impliquerait des expérimentations à plus grande échelle”.

Ce dernier en a profité pour mettre en garde tous ceux qui seraient tentés de se procurer du DCA pour se soigner eux-mêmes. “Cela pourrait s’avérer dangereux” a t-il mis en garde évoquant “de dangereuses impuretés dans le médicament pouvant entraîner des complications catastrophiques”.

Article pouvant vous intéresser ===> “La progestérone comme agent thérapeutique en cas de traumatisme crânien” par le Docteur Erard de Hemricourt.


ANNONCES

Laisser un commentaire